Personnage énigmatique du football, Marcelo Bielsa n'en reste pas moins l'un des coachs les plus admirés [VIDEO] par ses pairs mais aussi par les supporters. Son passage à l'OM durant la saison 2014/2015 avait marqué les esprits sur la Canebière, et même trois ans après, il reste toujours dans la tête de certains clubs de supporters marseillais. Et pour cause, même s'il n'avait pas réussi à accrocher une place qualificative en ligue des champions ou en barrage, l'Olympique de Marseille a, cette saison-là, redonné du baume au coeur à ses fans en déployant un jeu flamboyant. La patte Bielsa n'avait mis que quelques semaines à prendre, le club phocéen se retrouvant champion d'automne devant les deux favoris, le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais.

Une démission au bout d'une journée

Malheureusement, l'histoire entre l'OM et Marcelo Bielsa ne s'est pas bien terminée. Absent lors de la reprise l'année suivante, il n'avait pas toujours pas signé son contrat à son retour de vacances, ce qui pouvait interpeller mais n'était pas pris comme un message d'alerte. Lors du match d'ouverture, Marseille s'incline au Vélodrome face à Caen sur un but d'Andy Delort. S'en suit la traditionnelle conférence de presse d'après-match, moment choisi Marcelo Bielsa pour lancer une bombe : il démissionne ! La nouvelle est un choc pour le public marseillais qui ne comprend pas un tel revirement de situation, surtout au bout d'une seule journée. Un départ afin de prendre en mains la sélection du Mexique ? Cela a été la rumeur la plus entendue mais elle n'a pas été avérée

Une baisse de salaire sans explications

Depuis, de nombreuses raisons ont été évoquées sans que le principal intéressé ne s'exprime publiquement sur le sujet.

Hier soir lors d'un point presse avec le LOSC, un journaliste lui demande s'il compte démissionner de son poste au vu de la tournure des évènements avec son nouveau club. Très agacé par cette question, Marcelo Bielsa rétorque qu'il ne le fera jamais avant qu'on lui demande les raisons de son départ de l'OM. Sa réponse ne se fait pas attendre :"Trois jours avant le début du championnat, l'avocat de la propriétaire et le directeur général de l'OM m'ont dit qu'ils m'enlevaient 10% de mon salaire sans explications". Marcelo Bielsa demande alors s'ils sont certains de ce qu'ils font, une réponse affirmative lui est transmis. "El Loco" part alors du bureau du bureau sans un mot. Deux jours plus tard, sa lettre de démission était rédigée. Les dirigeants du LOSC sont prévenus.