Kostas Mitroglou a passé des examens complémentaires qui ont révélé qu'il était plus gravement blessé que ce que pensait le staff de l'OM. Il ne jouera pas ce week-end contre Toulouse et sera indisponible au moins jusqu'au 15 octobre 2017... Une très mauvais nouvelle pour les Marseillais !

On savait que Kostas Mitroglou était arrivé blessé à Marseille. Rapidement le staff de l'Olympique de Marseille (OM) a d'ailleurs annoncé qu'il serait indisponible jusqu'au 24 septembre 2017 au moins pour le match contre le Toulouse FC (TFC) dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1 2017/2018. Mais, visiblement, le cas de l'attaquant grec est beaucoup plus préoccupant que prévu pour l'OM...

Selon Le Phocéen, Mitroglou a passé des examens complémentaires cette semaine. Les dirigeants marseillais ont ainsi cherché à comprendre pourquoi le joueur mettait tant de temps à retrouver son état de forme et a pris du retard dans son retour à l'entraînement. Malheureusement, ces nouveaux tests ont révélé que non seulement sa blessure à la cuisse n'était pas guérie mais qu'en plus Kostas Mitroglou souffrait d'un autre problème [VIDEO].

Mitroglou ne jouera pas pour l'OM avant le 15 octobre 2017

Un nouveau coup dur pour l'OM qui doit commencer à se demander si le Benfica Lisbonne ne l'a pas arnaqué en lui vendant le buteur pour 15 millions d'euros à la toute fin du mercato estival 2017 ! Le club n'en dit pas plus sur cette nouvelle blessure du Grec. Mais le retour de ce dernier à la compétition va, à coup sûr être une nouvelle fois retardé de plusieurs semaines.

Selon les premières estimations, il ne devrait pas porter le maillot de l'OM en compétition officielle avant la mi-octobre 2017.

Mais rien n'est certain car, la cuisse est une zone très sensible pour les sportifs de haut niveau. Si jamais ils accumulent des blessures à cet endroit, les conséquences peuvent être graves et les tenir très longtemps éloignés de la compétition.

Si tout va bien, Mitroglou devrait débuter avec l'OM le 15 octobre 2017 pour un déplacement à Strasbourg dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1. Si ce n'est pas le cas, les supporters marseillais devraient perdre patience et demander des comptes à la direction du club sur ce transfert calamiteux. Pourtant, lors de son arrivée à Marseille [VIDEO], Mitroglou avait assuré aux journalistes et aux dirigeants de l'OM qu'il ne mettrait que deux semaines à guérir de sa blessure. On sait maintenant qu'il s'est un peu enflammé. Ou alors qu'il a menti à tout le monde...