Le Paris Saint-Germain [VIDEO] réfléchit à un recrutement en interne, après son échec dans sa recherche d'un milieu de terrain cet été. Malgré un palmarès de nouvelles recrues plutôt impressionnant, avec Yuri Berchiche, le joueur qui a lancé le Mercato estival du club parisien ; Daniel Alves, recruté par le Paris Saint-Germain en juillet 2017 ; Neymar intègre le club parisien en juin 2017, avec, d'après Le Monde, une valeur estimée à 210 millions d'euros par le Centre international d’économie du sport, soit la plus forte valeur dans le monde ; et Kylian Mbappé, recruté en aout 2017, le Paris Saint-Germain manque cruellement d'un milieu de terrain.

Après le départ de Blaise Matuidi, engagé désormais avec la Juventus Turin, et seul joueur avec Javier Pastore à tout connaître du PSG [VIDEO] depuis son rachat par le Qatar en 2011, une solution en interne est donc envisagée.

Deux options possibles : Adrien Rabiot ou Lorenzo Callegari

Unai Emery, qui bénéficie, selon Le Parisien, d'une confiance modérée de la part de Henrique Antero, ne doit donc pas courir de risque. L'option de faire appel aux joueurs déjà présents reste donc une possibilité pour Emery, qui alors aurait à choisir vraisemblablement entre Adrien Rabiot devant la défense ou Callegari. Adrien Rabiot, pur produit du Paris Saint-Germain, dans l'ombre de Neymar, Mbappé et consorts, a fait ses preuves. A la place de Blaise Matuidi, il est donc au poste de milieu relayeur, et a déjà démontré des qualités techniques indéniables.

Le jeune homme a par ailleurs déjà fait savoir ses réticences à évoluer en sentinelle devant la défense.

Quant à Lorenzo Callegari, d'origine italienne, âgée de 19 ans, joueur de milieu de terrain, espoir du club qui durant tout l'été avait envisagé son départ au Genoa, en toute fin de Mercato, mais reste finalement au Paris Saint-Germain, ce dernier bénéficie du départ de Blaise Matuidi et de Grzegorz Krychowiak et monte donc dans la hiérarchie des milieux de terrain. Callegari était donc forcément déçu, mais loin d'être abattu, a tenu à relativiser.

Ce dernier déclarait lors d'un entretien avec Le Parisien que ses aspirations premières auraient été de quitter le club de la capitale française cet été. Il admettait également que ce n'était jamais facile de se préparer mentalement à partir pour s'apercevoir qu'au final, tout tombe à l'eau. Cependant, le jeune italien garde le sourire en ajoutant que l'expérience forge l'individu, puisque l'année dernière un départ avait déjà été pensé. Aujourd'hui, le jeune footballeur reste enthousiaste...