Malgré la volonté du Paris Saint-Germain de s'en séparé cet été, Hatem Ben Arfa est toujours au club de la capitale alors que le mercato a fermé ses portes depuis deux semaines. Sans doute par envie de sanctionner le joueur qui a refusé toutes les offres qui s'offraient à lui, les dirigeants parisiens avaient décidé il y a une dizaine de jours d'écarter l'ancien Niçois du groupe professionnel en l'envoyant s'entraîner avec la réserve qui évolue en CFA. Une décision qui a agacé le joueur et son agent qui ont menacé le club parisien de saisir la commission juridique de la Ligue de football professionnel (LFP) et qui se sont finalement fait entendre puisque le gaucher réintégrera le groupe ce vendredi.

Il retrouvera ainsi son casier et sa place dans le vestiaire et pourrait de nouveau être appelé par Unai Emery si l'entraîneur parisien le désire. [VIDEO]

Arrivé la saison dernière après de belles prestations sous le maillot de l'OGC Nice, Hatem Ben Arfa n'est jamais parvenu à s'imposer dans le club de la capitale. Son intervention lors d'une discussion entre le Prince, propriétaire du club et son Président Nasser Al-Khelaïfi après la déroute Barcelone (6-1), avait définitivement précipité la chute du Tunisien d'origine, qui n'a depuis, plus été appelé par son coach.

Peu de chances pour Ben Arfa de jouer de nouveau avec le Paris Saint-Germain

Le joueur de 30 ans, qui n'a plus évolué sous les couleurs parisiennes depuis début avril et un déplacement à Avranches en Coupe de France, aura peu de chances d'être appelé par son entraîneur lors des prochaines rencontres.

Les arrivées du Brésilien Neymar, et de Kylian M'Bappé, ont un peu plus relégué Hatem Ben Arfa dans la hiérarchie des attaquants parisiens [VIDEO]. Angel Di Maria, Julian Draxler, Javier Pastore ou encore Lucas ont les faveurs du coach espagnol en cas d'absence d'un des joueurs de sa MCN et il est peu probable donc de voir à nouveau l'international français sous le maillot parisien. D'autant plus que la machine parisienne tourne bien et que lors de ses rares apparitions la saison dernière, le Natif de Clamar n'a guère convaincu (23 matches disputés, aucun but marqué). En fin de contrat, le 30 juin prochain, il aura l'opportunité de s'engager dans le club de son choix à compter du 1er janvier prochain, à moins que le club de la capitale ne décide de le libérer de son contrat en lui payant les indemnités salariales qu'Hatem Ben Arfa réclame.