Une véritable défaite pour le Bayern Munich, mercredi soir, face aux parisiens, une gifle qui secoue le paysage du football allemand. Le Paris Saint-Germain a, quant à lui, vécu une véritable victoire aux yeux de l'Europe, avec un de score 3-0 au Parc des Princes, dont on entendra longtemps parler. Et il n'en fallait pas davantage pour limoger Carlo Ancelotti, alors que ce dernier n'a seulement passé qu'une saison et deux mois à son poste. Il était arrivé au Bayern en 2016, pour prendre la suite de Pep Guardiola, recruté pour franchir une autre marche...

Le patron du club, Karl-Heinz Rummenigge, président du club Bayern Munich, a clairement montré sa colère après la défaite du match mercredi, face à un PSG au meilleur de sa forme.

Pour le dirigeants du Bayern Munich, le match a démontré qu'il était temps de titrer une «leçon» de cette défaite, analyser et agir en conséquence. Le résultat est tombé, pas moins de 24 heures après la déclaration du président Rummenigge : Carlo Ancelotti faisait ses adieux au club allemand ce jeudi 28 septembre. Il est remplacé par le français Willy Sagnol, adjoint depuis juin. Il est vrai que la courbe du succès pour le club est plutôt descendante.

Il est également reproché à Ancelotti d'avoir décidé de se passer de joueurs essentiels au coup d'envoi, une décision qui avait d'ailleurs surpris, et qui avait été vivement critiqué en Allemagne. Ancelotti était également fustigé sur son laxisme et son manque d'autorité.

Carletto a donc été limogé, après un bilan mitigé, et les performances de l'équipe allemande qui n'ont pas été concluantes.

PSG: Unai Emery - Zinedine Zidane

Unai Emery, dans le viseur des dirigeants du club de la capitale depuis quelques temps, va aussi peut-être bénéficier d'un départ car, dans son contrat, il est stipulé que sans titre de champion de France et/ou demie-finales de Champion's League, l'entraîneur serait congédié.

Il n'en demeure pas moins que les rumeurs persistent autour d'Emery, et que d'autres entraîneurs seraient déjà retenus pour devenir de potentiels futurs coachs du Paris Saint-Germain... Notamment Zinedine Zidane, l'ancien footballeur, actuel entraineur du Real Madrid, qui serait d'ailleurs rémunéré pour un salaire avoisinant les 25 millions d'euros annuel.

Nasser Al-Khelaïfi semblerait donc porter un réel intérêt au coach madrilène, si Unai Emery ne convainc pas. Cela montre aussi que les dirigeants du PSG ne lâchent rien, tout en laissant à Emery une dernière chance au sein du club parisien. Cependant, il y a aussi d'autres possibilités pour le PSG comme... Carlo Ancelotti. Affaire à suivre.

Suivez la page PSG
Suivez
Ne manquez pas notre page Facebook!