Hatem Ben Harfa, footballeur international français qui évolue actuellement au poste de milieu offensif et d'attaquant au Paris Saint-Germain. Lors de l'Euro 2016, Didier Deschamps avait choisi 8 réservistes dont Ben Arfa pour la préparation des Bleus. Il n'avait donc pas été retenu parmi les 23 joueurs français sélectionnés pour disputer l'Euro 2016. Hatem Ben Arfa, de nouveau écarté du groupe professionnel du Paris Saint-Germain, entend comprendre les raisons, et a donc décidé de saisir la commission juridique de LFP pour ce faire. S'entraîner encore avec l'équipe de réserve ne lui plait pas et, aidé de son avocat, il porte plainte. Son avocat, Me Jean-Jacques Bertrand, affirme que le joueur serait victime de discriminations.

Ce dernier a donc saisi immédiatement le LFP et, ce, dans le but de faire plier le Paris Saint-Germain [VIDEO] et de réintégrer Ben Arfa dans l'équipe professionnel. Une situation qui crispe les relations entre le joueur et le PSG [VIDEO].

Hatem Ben Harfa et le PSG : en crise

C'est à qui craquera le premier, puisqu'on apprend que M Bertrand pourrait même aller jusqu'à saisir La Ligue si les choses ne se règlent pas. L'ancien agent d'Hatem Ben Arfa, lorsqu'il s'entrainait à Lyon, Frédéric Guerra a, quant à lui déclaré, lors d'un entretien pour RMC Sport, que le joueur bénéficiait d'un environnement qui ne jouait pas en sa faveur, que cela serait due, en partie, aux conseils de Michel Ouazine, qui n'aurait pas été aidé le jeune Ben Harfa à s'intégrer à l'Olympique Lyonnais, à Marseille, en équipe de France, et que c'était, en conclusion, un véritable échec à différents niveaux, dans la carrière d' Hatem Ben Arfa.

Pour revenir aux propos de son avocat, M Bertrand, le PSG discrimine donc Ben Arfa et ne respecte donc pas ses obligations. Il a également déclaré que la famille Harfa ne souhaitait pas atteindre d'autres moyens de pressions pour que les conditions de travail d'Hatem change. Enfin, ce serait une sorte de guerre des nerfs pour jouer sur le mental du footballeur, depuis juillet lors d'un stage aux Etats-Unis, puisque, d'après les dires de son avocat, un appel aurait été appelé une première fois, suite à son départ du centre d'entraînement.

Une suite d'appels passés avec comme résultat des changements quant à son entraînement avec l'équipe professionnel, puis avec la réserve, sans explication. Pour son avocat, c'est donc manquer de respect à Hatem Ben Arfa d'agir de la sorte, et il demande des explications.