A moins d'un an de la Coupe du Monde, les jours de Kevin Trapp au sein de la sélection allemande sont comptés ! Remplaçant au Paris Saint-Germain depuis le début de la saison, l'ancien portier de l'Eintracht Franckfort n'a toujours pas disputé la moindre minute en match officiel cette saison. La présence de Manuel Neuer, Bert Leno, ou encore Marc Andre Ter Stegen, parmi les nombreux portiers allemands, ne laisse rien présager de bon au Parisien, qui voit lentement mais surement son billet pour le Mondial Russe s'envoler.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Mais une équipe pourrait relancer Kevin Trapp, et lui permettre de retrouver une place de n°1. A en croire les informations de Sport Bild, le Borussia Dortmund qui n'est pas convaincu par les performances de son actuel gardien, Roman Bürki, souhaiterait enrôler son homologue parisien dès le mercato hivernal.

Une porte de sortie qui irait comme un gant à Kevin Trapp qui a besoin d'être en vue au sein d'une équipe de premier plan pour suivre ses coéquipiers de la sélection en juin prochain [VIDEO]. Si le joueur pourrait donc céder facilement aux sirènes d'outre-Rhin, reste désormais à convaincre les dirigeants des Rouges et Bleus pour le club de Pierre-Emerick Aubameyang.

Le PSG doit vendre avant le 30 juin 2018

Visé par une enquête de l'UEFA, le club parisien doit impérativement vendre des éléments lors des prochains mercatos. Mais pour le moment, ce sont les noms d'Angel Di Maria et de Julian Draxler qui reviennent avec insistance dans les colonnes des journaux, et en aucun cas la vente de l'un des deux gardiens a été avancé. S'il est probable que l'un des deux portiers de la capitale quitte le club en fin de saison, il paraît difficile de voir le PSG céder l'un de ses gardiens dès cet hiver. [VIDEO]

De plus, malgré le rôle de remplaçant qui lui a été assigné depuis le début de la saison, la situation de l'Allemand n'est pas figé, et il pourrait à tout moment être préféré à Alphonse Areola.

Une possibilité que lui a signifié son coach, Unai Emery en ne définissant aucune hiérarchie entre les deux hommes. Pour rappel, la saison dernière, l'Allemand avait débuté en tant que titulaire, avant de voir son concurrent lui subtiliser sa place. Face aux performances peu rassurantes de l'international français, Kevin Trapp avait finalement récupéré son statut quelques mois plus tard, preuve que les choses changent vite du côté du PSG et qu'il serait bien imprudent d'envoyer déjà le joueur formé à Kaiserslautern dans son pays d'origine.