Hein Vanhaezebrouck (53 ans) devrait sans doute devenir le nouvel entraîneur du Royal Sporting Club d'Anderlecht dans les heures à venir. Le Flamand, a l'origine d'un mercato jeune et audacieux cet été, [VIDEO] a résilié son contrat avec le KAA Gent 14ème du championnat, le 27 septembre après un début de saison médiocre avec 6 points pris sur 27 possibles, (nouvelle défaite à FC Bruges 2-1 le week-end dernier). Son contrat avait pourtant été prolongé jusqu'en juin 2019.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Il remplacera Nicolas Frutos, coach intérimaire des mauves après le licenciement de René Weiler.

Que vaut cet entraîneur ?

Comme dit précédemment, Hein Vanhaezebrouck peut se targuer d'avoir une belle carte de visite.

C'était l'homme qui a ramené le tout premier championnat à La Gantoise en 2015 à l'issue d'un scénario complètement dingue. L'année suivante, Les Buffalos avaient réalisé un joli parcours en Ligue des Champions en sortant d'un groupe avec Lyon et Valence notamment. Ils iront jusqu'en huitièmes de finales éliminés par Wolfsburg. Gand atteindra le même stade de la compétition en 2016 mais en Europa League, où le parcours s'était stoppé net après une retentissante qualification aux dépens de Tottenham à Wembley (2-2, 1-0 à l'aller). Ajoutez à cela des distinctions individuelles : Entraîneur de l'Année (2012 avec Courtrai et 2015 avec La Gantoise), le Trophée Raymond Goethals et le Guy Thys Award (2015).

Qu'apportera-t-il à Anderlecht ?

Thibaut Leplat, journaliste ayant écrit des ouvrages sur Guardiola et Mourinho, avait suivi le La Gantoise de Vanhaezebrouck en 2015.

Top vidéos du jour

Il était stupéfait de la force de conviction que le natif de Lauwe apportait à ses joueurs à cet époque : "Le vrai génie, c'est l'entraîneur !" disait-il "Il leur donne une grande adaptabilité et fait avec eux le pari de l’intelligence. Il faut se rendre compte que sans leur entraîneur, les joueurs de La Gantoise n'étaient rien ». Vanhaezebrouck apporte aussi un jeu mouvant capable de perturber l'adversaire tactiquement, et qui avait fait le bonheur des Buffalos : "Leur organisation en 3-5-2 est très mouvante ce qui les rend illisible. Même André Villas-Boas, le coach du Zénit Saint-Pétersbourg s’y est perdu en Ligue des Champions (en 2015/2016, NDLR). »

Malgré son succès à la dernière minute contre le Standard (1-0), Anderlecht a moyennement débuté son championnat avec une surprenante 7ème place (15 points soit 9 de retard sur le FC Bruges, leader). Son arrivée sur le banc du plus grand club belge ne peut leur faire que du bien. Selon le journal "L'équipe", l'officialisation de la nouvelle interviendra ce mardi. Reste à négocier le futur staff technique composé d'anciens de la maison mauve comme Yves Vanderhaegue (ex-Ostende) à titre d'adjoint, tout comme Karim Belhocine (Courtrai) et éventuellement Nicolas Frutos. Toujours selon le quotidien, le salaire de Hein Vanhaezebrouck au RSCA avoisinerait les 1.2 millions d'euros et les discussions seraient en passe d'aboutir.