Cela s'était bien senti lors de son arrivée à Paris [VIDEO], Neymar et le FC Barcelone vivaient une séparation compliquée. Pour le club catalan, cela s'apparentait à une douche froide, tandis que pour la star brésilienne, il s'agissait d'une véritable libération. Et quand on sait à quel point grandir dans l'ombre de Lionel Messi peut rapidement devenir étouffant, cela se comprend aisément. Ce sera vraisemblablement un état de fait dont les dirigeants catalans n'auront jamais vraiment tenu compte.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Une forte envie chez Neymar de briller sans devoir faire la révérence à un autre, voilà l'exigence à laquelle a su parfaitement répondre le Paris Saint-Germain avec son projet sportif.

Et depuis, comme le symbole du vif amour qui les a uni, c'est dans une guerre politique et juridique acharnée que les deux parties se sont lancées. Ainsi, le Barça prétend rectifier l'humiliation subie en alimentant un front anti-PSG qui milite pour l'exclusion du club francilien [VIDEO] de toutes compétitions européennes. D'un autre côté, alors que la tentative de médiation s'est soldée sur un échec, le géant européen du football entend bien faire plier Neymar devant la justice.

Neymar garde un œil sur le Barça

L'attaquant brésilien était appelé lundi dernier à se faire entendre devant les autorités judiciaires catalanes dans le cadre d'une plainte déposée par la direction du Barça au sujet du remboursement d'une prime qu'il lui avait été consentie pour la prolongation de son contrat en 2016.

Et si le joueur a laissé le soin à ses avocats de prendre en charge le dossier, force est de constater qu'il a dans le même temps tenu à saisir l'UEFA sur les agissements du club catalan, dénonçant le non-paiement d'une prime de 26 millions d'euros qui lui était due du fait du même contrat.

Mais encore, le joueur de 25 ans ne se serait pas arrêté là. Selon le média catalan AS, Neymar Jr serait allé jusqu'à demander l'exclusion pure et simple du FC Barcelone de la Ligue des Champions, une requête à laquelle l'instance européenne n'a évidemment pas donné suite favorable.

PSG et Barça sur le sentier de guerre

Si le PSG clame partout qu'il n'a rien à se reprocher sur la légalité des actions entreprises durant son mercato estival, le FC Barcelone reste néanmoins convaincu de pouvoir le faire tomber. Pas sûr donc que le club de la capitale laisse ranger ses crocs encore longtemps face à la sérieuse menace qui s'agite au-dessus de sa nouvelle pépite.