L'UEFA a confirmé à ESPN FC que les responsables du PSG ont rencontré jeudi dernier l'organe directeur du football européen pour discuter de la façon dont le club a l'intention de respecter ses règles de fair play financier. En effet, l'UEFA a lancé une enquête formelle sur le PSG le mois dernier [VIDEO], après que le leader de la Ligue 1 ait dépensé plus de 400 millions d'euros lors de la fenêtre de transfert d'été, pour recruter Neymar et Kylian Mbappé.

L'Equipe a annoncé jeudi que plusieurs dirigeants du PSG avaient assisté à une réunion plus tôt cette même journée au siège de l'UEFA à Nyon, en Suisse. Il s’agit notamment de Jean-Claude Blanc, le directeur général, et Victoriano Melero, le secrétaire général.

L'UEFA a déclaré à ESPN FC vendredi que son Instance de Contrôle Financier des Clubs (ICFC), qui supervise les licences des clubs et les règlements de Fair Play Financier, avait rencontré des représentants du PSG. « La chambre d'enquête de l’ICFC a eu une réunion de routine dans le cadre de l'enquête en cours avec une délégation du PSG hier après-midi », a déclaré un porte-parole de l'UEFA par courrier électronique.

Neymar et Mbappe : les arrivées les plus coûteuses de l’histoire du PSG

Neymar a quitté le FC Barcelone [VIDEO] pour rejoindre le PSG, avec une clause libératoire d’un montant record de 222 millions d'euros au début du mois d’août, avec un salaire annuel net de 36,8 millions d’euros. Ce qui fait du Brésilien le joueur le plus cher de l'histoire du PSG et du football en général.

Mbappé quant a lui a quitté Monaco [VIDEO] quelques semaines plus tard, sur un prêt assorti d’une option d’achat l'été prochain, dans un accord qui pourrait éventuellement atteindre 180 millions d'euros, bonus compris. Le jeune international français a un salaire annuel net de 18 millions d’euros.

En fin d'année 2018, l'UEFA devrait évaluer si les équipes ont violé les règles de Fair Play Financier cet été, tandis que les trois saisons précédentes seront examinées ensemble pour déterminer si les clubs dépensent plus qu'ils ne gagnent.

L'Equipe a déclaré que la réunion de jeudi était la première du PSG avec l'UEFA dans le cadre de l'enquête en cours. Ce qui suggère que les six fois champions français - déjà condamnés à une amende en 2014 pour avoir enfreint les règles de Fair Play Financier - pourraient être potentiellement bannis de toutes compétitions européennes pour une période donnée, s'ils s’avèrent coupables d’avoir transgressé les règles une fois de plus.