La nouvelle défaite du Stade Rennais dans le derby breton sur la pelouse de Guingamp samedi (2-0) est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase pour François Pinault. L'actionnaire de Rennes aurait, selon les informations de Ouest France et 20 Minutes, pris la décision de limoger son futur ex-président et son entraîneur. Le milliardaire français ne serait plus en accord avec le projet mis en place par René Ruello et Christian Gourcuff depuis l'arrivée de l'ancien coach lorientais en juillet 2016. Si les deux hommes vont payer les mauvais résultats de l'équipe, ils sont également victimes d'un manque de de beau jeu et d'allant offensif après pourtant un marché des transferts jugés par beaucoup intéressant.

Neuvième du championnat l'an passé, Christian Gourcuff avait les pleins pouvoirs dans le dernier mercato d'été et avait recruté un mixte de joueurs talentueux, jeunes ou expérimentés, comme Khazri ou Ismaïla Sarr. Pourtant la mayonnaise n'a jamais prise depuis le début de la saison avec une 16e place actuelle et une seule victoire pour cinq défaites. Depuis sa prise de fonction il y'a plus d'un an, Gourcuff a connu 19 défaites contre 15 défaites en 51 matchs et pas moins de 45 joueurs utilisés, sans jamais retrouver le jeu alléchant qui avait fait de lui un des coachs les plus prisés de Ligue 1 avec Lorient.

Olivier Létang et Christophe Galtier pressentis

Le président René Ruello, qui avait déjà été démis de ses fonctions par François Pinault à son arrivée à Rennes en 1998, devrait donc quitter une nouvelle le club phare de Bretagne trois ans après son retour. Le nom qui revient le plus pour le remplacer dans ses fonctions de président n'est autre que l'ancien directeur sportif du PSG, Olivier Létang.

L'ancien joueur de Reims, qui a quitté ses fonctions parisiennes avant l'été, faisait des apparitions en tant que chroniqueur sur la chaine L'Equipe.

Pour le poste d'entraîneur, la rumeur qui circule est celle menant à Christophe Galtier. Souvent cité comme l'un des meilleurs à son poste durant ces dernières saisons à l'ASSE, le Marseillais semble avoir le profil idéal pour prendre un main un nouveau projet et une équipe actuellement en perdition. Christophe Galtier est sans poste depuis son départ voulu de l'ASSE cet été et son remplacement par Oscar Garcia, et cherche un challenge intéressant en France ou à l'étranger [VIDEO]. L'autre nom qui revient n'est autre que celui de Claude Puel. Après son éviction et son passage mitigé à Southampton, le technicien a montré à Nice et à Lille, entre autres, qu'il avait l'aptitude pour monter de beaux projets. Une décision devrait intervenir rapidement. Rennes reçoit samedi prochain une autre bête blessée... Lille.