Après une trêve internationale, la Ligue 1 a repris ce week-end avec une neuvième journée de Ligue 1 qui nous a offert son lot de surprises, de buts nombreux et spectaculaires ou encore d'incroyables retournements de situations. Vendredi soir c'est Lyon et son capitaine qui ont réussi une grosse performance en venant à bout du champion en titre, Monaco, dans les arrêts de jeu au terme d'un scénario de folie.

Le lendemain, le PSG a difficilement remporté les trois points sur la pelouse de Dijon avec le doublé d'un joueur inattendu. L'ASSE a de son côté conforté sa place sur le podium en battant facilement Metz à domicile.

Le Lille de Marcelo Bielsa est toujours au plus mal avec un huitième match consécutif sans victoire. Angers et Montpellier ont créé la surprise en s'imposant respectivement à Caen et face à Nice. Enfin Bordeaux et Nantes se sont neutralisés tout comme Strasbourg et Marseille au terme d'un match spectaculaire [VIDEO].

Meunier n'a pas dormi

Benjamin Lecomte (MHSC)

Le portier de Montpellier s'est montré infranchissable dimanche face à Balotelli, Pléa et autres Niçois. Avec huit arrêts, l'ancien gardien de but lorientais a été l'un des artisans de la belle victoire des Héraultais. Après la grosse prestation à l'Allianz Riviera de Steve Mandanda, Nice est encore tombé sur un mur dans les cages adverses.

Thomas Meunier (PSG)

En prenant la place de Daniel Alves, repositionnée au milieu de terrain samedi, l'international belge a marqué des points pour son avenir avec un doublé dont un but en toute fin de rencontre sur une passe de...

Daniel Alves. Un match plein pour Thomas Meunier.

Christopher Kerbrat (EAG)

Le rugueux défenseur guingampais a livré une prestation plus que solide dans le derby breton face au Stade Rennais. Toujours présent dans les gros matchs, Kerbrat a été très bon dans les duels et l'anticipation.

Romain Thomas (SCO)

Avec son compère de la défense centrale, Ismaël Traoré, l'Angevin a été l'un des artisans de la très importante victoire sur la pelouse de Caen dans la course au maintien.

Ferland Mendy (OL)

Les journées de Ligues passent et les bonnes prestations se succèdent pour l'ancien Havrais. Le jeune latéral gauche français a été très impliqué défensivement et omniprésent dans son couloir. Il semble avoir définitivement gagné sa place.

Mustapha Diallo (EAG)

Le solide et élancé milieu de terrain défensif de l'EAG a non seulement été impressionnant dans la récupération et la puissance physique mais il est surtout l'auteur de l'ouverture du score en étant placé parfaitement pour reprendre un tir de Thuram repoussé par la barre transversale.

Dimitri Lienard (RCS)

Pour un de ses premiers chocs en Ligue 1, l'Alsacien a été l'un des joueurs les plus en vues de son équipe dans le match très animé face à Monaco. Passeur décisif sur le corner amenant le deuxième but de Koné, Lienard a marqué le troisième et dernier but de son équipe sur un tir lointain dévié par Adil Rami.

Fekir envoie un message à Deschamps

Karl Toko-Ekambi (SCO)

En forme cette saison, l'attaquant d'Angers a encore une fois été le joueur offensif influent de son équipe. Face à Caen, le buteur a inscrit un but d'une belle frappe enroulée et offert une passes décisive pour Fulgini. Décisif.

Stéphane Sessegnon (MHSC)

En ouvrant le score face à Nice, dimanche, le milieu offensif a non seulement ouvert le chemin de la victoire aux siens mais a aussi inscrit un des plus beaux buts du week-end avec une frappe lointaine et puissante dans la lucarne.

Nabil Fekir (OL)

Le capitaine et meneur de jeu lyonnais est l'homme fort de l'OL depuis le début de la saison. Il l'a une nouvelle fois démontré vendredi soir en battant presque à lui tout seul l'AS Monaco. Il offre d'abord une passe à Mariano avant de marquer son but quelques minutes plus tard et de doubler la mise dans les toutes dernières secondes. De quoi donner des idées, s'il le fallait, à Didier Deschamps qui l'a oublié dans sa dernière liste des Bleus.

Kostas Mitroglou (OM)

Pour son premier match sous le maillot de l'OM, Mitroglou n'a pas été le joueur le plus en vue de la partie mais s'est retrouvé impliqué dans tous les buts de son équipe. Décisif sur le but de Payet, il gêne Koné qui doit dévier légèrement le tir de Sanson sur le deuxième. Mais c'est surtout en fin de match que le Grec va déjà ouvrir son compteur but en France [VIDEO] avec une réalisation en vrai renard des surfaces. Si tout n'a pas été parfait, sa prestation est une vraie bonne nouvelle pour l'avenir du club.