Le Paris Saint-Germain est toujours à la recherche de son nouveau milieu de terrain ! Ayant cherché un nouveau joueur durant tout le Mercato estival, les dirigeants parisiens n'ont pas réussi à trouver leur homme. Une mauvaise nouvelle puisque la situation devient urgente pour le club de la capitale. Tandis que Thiago Motta est en fin de contrat au mois de juin prochain, la direction francilienne ne souhaite pas prolonger le bail de l'international italien. De ce fait, les recruteurs parisiens devront rapidement trouver un joueur capable de remplacer le talent de l'ancien joueur de l'Inter Milan.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Pourtant, le PSG avait plusieurs cibles lors de ces deux mois d'été. Très proche d'enrôler Wendel, le transfert ne s'est finalement pas fait à cause du retard de l'officialisation de Kylian Mbappé.

Alors qu'il plaisait beaucoup à Unai Emery, le jeune milieu de terrain de Fluminense était d'accord avec le club de la capitale. Ayant tout juste trouvé un terrain d'entente avec l'équipe brésilienne, les dirigeants parisiens n'ont finalement pas conclu cette transaction pour se concentrer sur la venue de Kylian Mbappé [VIDEO]. Mais un autre joueur de l'AS Monaco aurait pu suivre le jeune attaquant.

L'AS Monaco compte garder Fabinho encore quelques mois !

Tandis que le PSG traitait avec l'AS Monaco [VIDEO], Fabinho semblait prendre la direction de la capitale française. Devenu indispensable depuis quelques mois déjà avec le club de la principauté, les dirigeants parisiens auraient pu réaliser un très grand coup. Mais la direction francilienne n'a malheureusement pas réussi à conclure ce transfert.

Une situation qui ne semble pas avoir démotivé le PSG qui serait prêt à repartir à la charge pour l'international brésilien dans les prochaines semaines. Souhaitant l'enrôler dès le mercato hivernal, l'AS Monaco a donné sa réponse.

Interrogé par SkySports, Vadim Vasilyev a dévoilé la vérité sur un possible départ du milieu de terrain lors du mois de janvier prochain. Si le vice-président de l'AS Monaco ne compte pas perdre son joueur, celui-ci a avoué qu'en cas d'offre exceptionnelle le club ne pourrait pas refuser. Heureusement pour lui, le Paris Saint-Germain reste dans le viseur du fair-play financier. De ce fait, les dirigeants parisiens ne devraient pas pouvoir satisfaire le club monégasque. Sauf si le club de la capitale se décide à vendre plusieurs joueurs majeurs ...