Le chroniqueur sportif de RMC, Daniel Riolo, connu pour ses sorties tout en nuance, s'en prend à nouveau à Jean-Michel Aulas et Bruno Genesio, respectivement président et entraîneur de l'OL, après le match nul de Lyon sur la pelouse d'Angers lors de la 8e journée de Ligue 1 2017/2018.

L'OL n'a remporté qu'une seule victoire au cours des 8 dernières rencontres que l'équipe lyonnaise a jouées, toutes compétitions confondues. Elle a n'a perdu qu'une seule fois mais a concédé 6 matchs, dont certains alors qu'elle menait par deux buts d'avance ses adversaires. C'est ce qui s'est notamment passé dimanche 1er octobre 2017 lors de la 8e journée de Ligue 1 2017/2018 sur la pelouse du SCO d'Angers (3-3).

L'OL menait 3-1 à la mi-temps et a manqué d'aggraver le score dès le début de la deuxième période. Mais, à la suite de l'expulsion, il est vrai sévère, de Marcelo, les joueurs de Bruno Genesio se sont démobilisés et se sont fait rattraper par les Angevins. Ces derniers auraient même pu l'emporter avec un peu de réussite.

Une contre-performance que l'entraîneur de l'OL et son président, Jean-Michel Aulas, ont largement imputé à la mauvaise interprétation de l'arbitre qui a exclu le défenseur central en interprétant mal un geste involontaire de sa part. Ce qui énerve beaucoup Daniel Riolo, chroniqueur et polémiste spécialisé sur RMC.

Selon lui, le duo Genesio-Aulas [VIDEO] n'arrête pas de se chercher des excuses après chaque désillusion. Daniel Riolo estime que le coach et le dirigeant lyonnais se voilent la face.

En usant de la mauvaise foi dont il fait habituellement preuve, il va jusqu'à dire que l'OL « n'a pas d'entraîneur ». Il ajoute même que, d'après lui, le travail de Jean-Michel Aulas fait « plus de mal que de bien » au club des Gones.

Riolo s'attaque aussi à Anthony Lopes

Riolo poursuit en relevant que l'équipe manque clairement de maîtrise et que sa stratégie n'est pas identifiable. Il fustige l'abandon des joueurs qui sont, selon lui, livrés à eux-mêmes sur le terrain. Ils n'ont aucune consigne claire et « pas de fil conducteur ».

L'éditorialiste fustige, par ailleurs, une déclaration d'Anthony Lopes, le gardien de but de l'OL, qui, à la fin du match contre Angers, a évoqué le manque de chance de son équipe pour expliquer le résultat. Une fausse excuse, là encore, pour Daniel Riolo [VIDEO].

Avec 13 points au compteur, l'OL pointe, malgré tout, à la 8e place du classement en championnat de France de Football. L'équipe a gagné trois rencontres, fait 4 matchs nuls et perdu une fois depuis le début de la saison en Ligue 1.