Hier soir se tenait le Classico entre l'#OM et le #PSG à l'occasion de la 10ème journée de Ligue 1, pour une première confrontation entre les deux clubs cette saison. Leur dernière rencontre datant du 26 février 2017 s'était soldée par une victoire 5-1 du Paris-Saint-Germain au Vélodrome.

Avant-match : un PSG favori

27 novembre 2011 : c'est la date depuis laquelle l'OM n'a pas battu le PSG. Autant dire une éternité. C'est ainsi qu'avant le match, le club parisien était donné favori.

L'Olympique Marseillais restait sur un match nul face à Strasbourg (3-3), alors que le club avait mené deux fois au score. Mais les Alsaciens avaient réussi à reprendre de l'avance avant de finalement voir les Phocéens revenir au score dans les derniers instants de la partie.

De l'autre côté, les hommes d'Unay Emery restaient sur une victoire face à Dijon (2-1). Meunier avait inscrit un doublé qui avait permis à son club de prendre l'avantage sur les dijonais dans les arrêts de jeu.

Mais la différence se jouait davantage dans l'écart de niveau avec un PSG flamboyant sur la scène européenne et en tête de la Ligue 1 avant cette rencontre au sommet, qui plaçait l'équipe de la capitale en position de favorite pour ce match.

Une équipe marseillaise solide

Si le PSG devait rechercher la victoire pour distancer son dauphin monégasque [VIDEO], l'OM avait aussi gros à jouer puisqu'une victoire lui aurait permis de prendre la troisième place du classement. Un gros enjeu donc, que les joueurs marseillais ont bien compris, puisque ce n'est qu'à la 17ème minute que le Brésilien Gustavo ouvre le score, en envoyant un missile à trente mètres des cages parisiennes.

Puis à la 34ème minute, le Brésilien #Neymar égalise par un petit ballon rasant qui trouve le fond des filets.

L'OM parvient à garder son jeu sous contrôle grâce à une solidité défensive, jusqu'à la 79ème minute, où Thauvin donne provisoirement la victoire au club Phocéen en réussissant à évincer Thiago Silva dans la surface parisienne.

Puis, à la 88ème minute, Neymar [VIDEO]se fait exclure suite à une faute commise sur Ocampos. Si la victoire semble à portée de main pour l'Olympique Marseillais, un coup franc d'El Matador réduit le score dans le temps additionnel.

Si l'OM passe de peu à côté de la victoire, ses statistiques sont satisfaisantes et reflètent un jeu séduisant, avec une défense très solide (20 interceptions, contre 11 pour le PSG), une efficacité dans les duels avec 77% de passes réussies et 5 tirs contrés.

Un match équilibré dans une ambiance de folie

Finalement, le résultat du match reflète un équilibre entre les deux équipes, avec un jeu riche et spectaculaire.

Cependant, le PSG n'est pas passé loin de sa première défaite de sa saison, dans une ambiance de folie comme le souligne le parisien Edinson Cavani, buteur ce soir : "On avait besoin de ce point. On sait que c'est difficile de jouer ici, dans une belle ambiance. C'est bien, mais il reste beaucoup de chemin à faire encore. C'est un point important, mais nous avons encore beaucoup de choses à améliorer. Le chemin est long, il faut continuer à travailler."

L'OM peut avoir des regrets, ayant mené jusqu'à la 93ème minute et prenant un but sur coup franc, comme le soulève le défenseur Adil Rami : " Avant le match, on s'est dit qu'on allait se battre, jouer avec le coeur et c'est ce qu'on a fait. Vu la physionomie du match, on est super déçus. On a prouvé qu'on pouvait être en haut du classement ce soir."

Mais le marseillais souligne qu'au Vélodrome, "on peut rivaliser avec n'importe qui", grâce à la force du douzième homme, bien présent ce soir.

Si l'OM n'a pas remporté les trois points à l'issue de cette rencontre, c'est une équipe combative qui était sur le terrain, habitée par un état d'esprit conquérant qui lui a redonné de l'élan. Un match référence pour une suite de saison plus en confiance ?