Victime des derniers résultats du groupe B de la Ligue des Champions, Carlo Ancelotti a été licencié par le Bayern Munich après la gifle infligée par le Paris Saint-Germain. Mais Ancelotti avait, fort heureusement, des pistes où entraîner la saison prochaine. Des pistes sont évoquées, parmi lesquelles le Paris Saint-Germain [VIDEO], [VIDEO] Chelsea ou encore le Milan AC. Après la Coupe du Monde, ce sera, en revanche, négatif du côté de la Squadra Azzurra, Ancelotti ayant refusé de travailler avec la sélection nationale de son pays préférant entraîner en club. Du côté du Bayern Munich, après le licenciement d'Ancelotti, et l'intronisation de Jupp Heynckes, Thomas Muller, international allemand, a déclaré que les responsables de la défaite du Bayern Munich n'était pas le fait d'un seul homme mais d'une équipe, lors de propos rapportés par Bild.

Ces déclarations interviennent alors que ce dernier avait déclaré, après l'arrivée du nouveau coach, que l'équipe allait désormais bien s'entraîner. Ancelotti a aussi parlé sur la situation actuelle du Paris Saint-Germain vis-à-vis du fair-play financier. Selon lui, si tu respectes les règles du fair-play, tu n'as pas de problème, tout simplement. Ancelotti avait, il y a quelques temps, déclaré être content de son club à Munich, et qu'une fois qu'il y partirai, d'autres pistes seraient alors envisageables.

La gifle au Bayern Munich

Pour revenir sur la claque du club parisien au Bayern Munich, lors du match face au Parc des Princes [VIDEO], (3-0), un match très attendu par ailleurs, l'équipe parisienne, avec Mbappé, Alves, Neymar, Cavani, ont réalisé un véritable tour de force, et les bavarois n'ont pas réussi à tirer leur épingle du jeu, malgré un bon début en première partie.

Kylian notamment, un joueur qui a étonné, a mis en difficulté l'équipe bavaroise dès les premières minutes de jeu, en ouvrant le score. Emery n'a d'ailleurs pas tari d'éloges sur Kylian Mbappé, mais aussi son équipe, et il est certain que les critiques concernant l'achat de joueurs de la trempe d'un Mbappé a vite été estompé par les performances de ce dernier. Une soirée qui restera dans les mémoires, avec une équipe parisienne soudée et positive.

Mais une autre victime des résultats du groupe B de la Ligue des Champions, est l'entraîneur René Weiler du club Anderlecht, club bruxellois, qui a perdu face au Celtic Glasgow (0-2). Weiler s'est très vite fait remplacer par Hein Vanhaezebrouck, 53 ans, ancien de coach de La Gantoise, chargé de remettre en selle son équipe le plus rapidement possible. Engagé pour les 3 prochaines saisons avec le club de Bruxelles, content d'avoir été recruté, il faudra désormais qu'il montre ses compétences au service de l' équipe des Mauves.