Nasser Ghanim Al-Khelaïfi, homme d'affaires Qatar, président et directeur général du club Paris Saint Germain [VIDEO], est sur les starting-blocks afin de rentrer en négociation, dès que Javier Pastore, footballeur international argentin aura donné son approbation, avec l'Inter Milan. Dans le mois à venir, le Paris Saint-Germain [VIDEO] est en effet acculé à vendre certains de ses joueurs à fort potentiel, après des transferts qui ont été l'objet de toutes attentions, de tous les débats, et notamment sur l'efficacité ou l'utilité du fair-play financier.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Système de régularisation crée par l'UEFA (L'Union des associations européennes de football), le fair-play financier, d'après Le Figaro, serait une mesure phare qui est en train de faire ses preuves avec une baisse significative des déficits (de deux tiers) des clubs engagés dans les compétitions de l'Europe.

Dans le même temps, on s'aperçoit d'une hausse surprenante des salaires des joueurs.

Javier Pastore est l'une des victimes des transferts effectués par le club de la capitale, en dépit d'un talent certain. Ses performances médiocres n'ont pas convaincu, et les blessures n'ont pas arrangé son cas, malgré les nombreux soutiens de son entourage proche et éloigné. Dernièrement, Pastore a de nouveau fait parlé de lui...et de ses blessures, avec une déchirure au mollet qui a inquiété son entourage, et a relancé les pronostics sur sa santé fragile.

Pastore pourrait partir du PSG dans quelques mois

Les dirigeants du Paris Saint-Germain ont donc validé sur le principe le transfert de Pastore, qui semble donc plus que jamais sur le point de faire ses adieux au club de la Ville-Lumière.

L'Argentin serait aussi la cible de l'Inter Milan pour le mercato hivernal, prêt à négocier activement, avec le Paris Sain-Germain, son transfert en Série A. Pour autant, d'autres sons de cloches se font entendre, avec, d'un côté, Dario Canovi, agent de Thiago Motta, qui ne pense pas que Pastore parte du club parisien au vue de la somme dépensée (40M€), de l'autre côté, Pierre Ménès, journaliste sportif français spécialisé dans le football, qui pense que le club parisien aurait tout intérêt à vendre Javier Pastore car il ne joue jamais. En quelques mots, Javier Pastore est arrivée au Paris Saint-Germain en 2011, et, dès le début, des blessures répétitives ne lui ont pas permis de jouer dans la régularité au sein du club. Actuellement, une énième blessure s'est réveillé, et Pastore va devoir se faire soigner le plus rapidement possible...En attendant, le club de la capitale doit faire un choix sur le dossier Pastore pour rester dans les clous du fair-play financier.