Romain Mabille, Président du collectif Ultra paris (CUP), est un homme plutôt heureux ces derniers temps, et il a de quoi : dans les rangs du Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé est devenu, en quelques mois, une vraie pépite, applaudit pour ses performances. Son expérience dans le monde du football est déjà remarquable, ses performances, sa maîtrise technique, ses capacités d'adaptation, de récupération, font de lui un jeune homme de 18 ans plutôt avantagé, puisque originaire de Paris, il bénéficie d'un cadre idéal pour évoluer et progresser. Le président du collectif Ultra Paris estime donc que Mbappé est une perle qui [VIDEO], de plus, aime sa ville.

C'est lui qui aurait signifié vouloir se joindre au club de la capitale, ce qu'affirme également le dirigeant monégasque, Vadim Vasilyev qui aurait, quant à lui, bien aimé le garder. Mbappé avait, part ailleurs, répondu à la colère des supporters monégasques, qui ne comprenaient pas la décision de leur « chouchou » et lui reprochaient les conditions de son départ, parti vers le Paris Saint-Germain [VIDEO] avec une transfert record (prêt avec option d’achat de 180 millions d’euros), avec une citation publiée sur son compte Twitter d'Albert Camus dixit «la vérité, comme la lumière, aveugle. Le mensonge, au contraire, est un beau crépuscule qui met chaque objet en valeur».

Et d'ajouter que de fausses rumeurs avaient été diffusé le concernant lui et sa famille. Kylian a affirmé être rester fidèle à lui-même, à ses valeurs (humilité, simplicité et respect).

On espère que cela a permis d'estomper la colère des monégasques à son égard, car le jeune homme a en tout cas joué le jeu. Aujourd'hui, son objectif reste le même : devenir une star, en marquant l'histoire du football.

Mbappé est un joueur impressionnant !

Et une chose est sûre, c'est que si Mbappé doit encore travailler, évoluer, progresser, le chemin est en bonne voie...Arsène Wenger l'aurait même comparé à un certain Pelé. Selon l'Observatoire du football CIES, le joueur originaire de Paris est en tout cas l'une des valeurs capitales de cette année, avec un transfert spectaculaire, en seconde position après Neymar. Concernant le onze de départ de Didier Deschamps pour affronter la Bulgarie samedi prochain, l'entraîneur devrait utiliser le système 4-2-3-1, avec une interrogation concernant le côté droit : qui débutera, à savoir entre Kylian Mbappé, 6 sélections, 1 but, ou Moussa Sissoko, 52 sélections, 2 buts ? Deschamps fait toujours confiance à Moussa, performant ces derniers temps, régulier, expérimenté, mais avec la nouvelle star du Paris Saint-Germain, tout est remis en cause, performant, d'une grande capacité d'adaptation. Et les spectateurs attendent peut-être aussi de voir un Mbappé débuter ce face à face contre la Bulgarie.