Au sein d'une Catalogne prise dans un contexte politique difficile, le Real Madrid se déplaçait chez le promu Girona. Des Madrilènes plutôt à l'aise à l'extérieur en ce début de saison (4 victoires en 4 déplacements). Avec un effectif quasiment au complet (Gareth Bale et Dani Carvajal toujours absents), Zinedine Zidane [VIDEO] devait aborder ce match sereinement..

Une 1ère mi-temps contrôlée

Les Merengues avaient du mal à entrer dans la partie, et poussés par leur public, les Catalans menaient même la danse dans les premiers instants de la rencontre, empêchant les Madrilènes de créer du jeu grâce à un pressing incessant.

Sur un coup franc botté par Granell, Portu prenait le dessus sur Casilla mais manquait le cadre (8e) ! Derrière, Maffeo, étincelant depuis le début de la saison, écrasait un centre-tir sur le poteau droit de Casilla (11e). Dans la foulée, sur la même action, Isco allait refroidir Montilivi. Après une frappe de Cristiano Ronaldo mal déviée par Bono, l’Espagnol, qui traînait par là, n’avait qu’à pousser le ballon au fond des filets (0-1, 11e). Les Catalans n’abdiquaient pas et continuaient à lancer des offensives, souvent en supériorité numérique, mais se montraient trop brouillons dans le dernier geste.Côté merengue, il fallait noter le gros match d’Isco, dans tous les bons coups devant. Après un bon service de Benzema, CR7 enchaînait sur une volée, mais cette fois, Bono captait facilement la balle (26e).

Après cela, c’était le Portugais qui servait le Français, qui n'a pas su cadrer sa frappe (31e). Girona manquait cruellement de chance, puisque Portu, de la tête, a vu son ballon heurter le poteau (35e) ! Les Madrilènes pouvaient donc s’estimer heureux de rentrer aux vestiaires avec cet avantage d’un but.

Une victoire méritée de Girona

A la pause, Zidane devait remplacer Varane, blessé, par Nacho. De retour sur le terrain, les Catalans ont failli concéder un but sur une grossière erreur défensive. Mais ils ignoraient que la délivrance approchait. Sur une action offensive, Pere Pons réussissait à éliminer plusieurs joueurs à l’entrée de la surface, et le ballon se retrouvait dans les pieds de Stuani, qui conclut l’action à merveille pour égaliser à la 55ème.

Rien n'était fini, puisqu’après une frappe de Stuani déviée par Casilla, Pablo Maffeo envoyait un missile en direction des cages. Le ballon était dévié par Portu et terminait sa course au fond des filets (2-1, 58e). Les locaux avaient totalement remonté la situation en l’espace de quelques minutes ! Stuani était même sur le point d'abattre le Real avec un troisième but, mais il loupait son face-à-face.

Le Real Madrid tentait de réagir, mais Cristiano Ronaldo était tombé sur un grand Bono. Le temps filait, et les troupes de Zidane ne trouvaient pas la faille, se contentant de mettre des ballons dans la surface...

Le score en est finalement resté là, et le Real Madrid se retrouve à 8 points du FC Barcelone au classement de La Liga [VIDEO]. Un revers qui vient inquiéter Zidane et ses hommes, qui devront hausser le niveau de jeu pour rester au contact du FC Barcelone.