Acheté à seulement 3,5 millions d’euros chez son club formateur RCD Majorque en 2013, le jeune espagnol âgé de 17 ans a été prêté dans la foulée. Il poursuit sa progression avec son club formateur en Liga Adelante où il a distribué huit passes décisives. N’étant pas encore arrivé à maturité, le Real le prête à nouveau à un autre club l’Espagnol Barcelone au cours de la saison 2015-2016. Cette saison fut celle de la révélation du talent du jeune espagnol. Il délivra dix passes décisives en Liga. Fort de cette expérience en haut niveau, il fut appelé dans le groupe de Zinedine Zidane pour la pré-saison 2016-2017.

Ayant été satisfait de sa préparation, Zidane le titularise le 9 août lors de la Supercoupe d’Europe face au FC Séville, un match au cours duquel il ouvre le score d’une frappe surpuissante hors de la surface de réparation.

Et ce fut le début d’une aventure avec son club de cœur. Il termine donc la saison avec 10 buts inscrits contre trois passes décisives en 38 rencontres.

Actuellement meilleur joueur de la Maison Blanche [VIDEO] en ce début de saison, l’ancien joueur de RCD Majorque endosse très bien son costume de joker de luxe. Tout comme son compagnon en sélection espagnole Isco, Marco s’est au fil des mois imposé comme un des éléments clés des merengues. Le jeune prodige compte actuellement 2 buts et 2 passes décisives de quoi pousser ces devanciers à le comparer au génie argentin.

Une comparaison faite avec Léo Messi

Ce début de saison très poussif du jeune prodige ne laisse personne indifférent. Ce dernier reçoit régulièrement les éloges de ses partenaires, de bon nombre de supporters madrilènes ainsi que de son entraîneur Zinedine Zidane [VIDEO].

Interrogé par la radio COPE, le jeune attaquant fait une confidence sur Zidane : « Zidane m’a dit qu’il n’avait jamais vu un pied gauche comme le mien depuis Messi ».

Apparemment, l’ancien numéro 10 des bleus n’est pas le seul à se prêter à cette comparaison entre Asencio et Messi. Un autre grand nom du Real a également tenté de comparaison les deux joueurs. Au cours d’une émission sur la radio Onda Cero, l’ancienne gloire du Real Jorge Valdano déclare : « Marco Asencio brille partout sur le terrain. Il me rappelle un peu Messi quand il joue avec l’Argentine. Quand il prend possession du ballon, il se passe toujours quelque chose, mais il y a des phases où il n’est pas impliqué parce que l’équipe n’arrive pas à le trouver ». Et qui connaît un peu la superstar de l’Albiceleste, le jeune prodige espagnol a encore de la marge pour mériter une telle comparaison.