Le Classique entre l'OM et le PSG en Ligue 1 est un véritable événement pour le Football français. Tensions, spectacle, surprise, tout est à prévoir dans ce match à haut risques. Même si les affrontements entre supporters n'ont plus lieu depuis quelques saisons (les supporters visiteurs n'ayant plus le droit de se déplacer [VIDEO]), il existe toujours une certaine animosité entre les deux équipes tant sur la pelouse qu'en dehors. Lors des semaines qui précédent ce choc, de nombreux joueurs aiment mettre leur grain de sel dans les médias.

Thomas Meunier minimise ce choc entre l'OM et le PSG

Depuis 2011 et l'arrivée du Qatar à la tête du PSG, ces déclarations se font néanmoins de plus en plus rares que ce soit d'un côté ou de l'autre.

La rivalité sportive entre les deux clubs, qui n'existe presque plus tant les parisiens ont des moyens démesurés, explique peut-être cela. Lors des 16 dernières confrontations, le club de la capitale est invaincu avec quatorze victoires pour seulement deux petits matchs nuls, le dernier en date étant la première de Rudi Garcia avec l'OM il y a tout juste un an. Une statistique qui fait très mal au club marseillais et à ses supporters. Le dernier 5-1 au Stade Vélodrome est là pour rappeler la différence notable entre les deux ennemis. Néanmoins, certains joueurs peu adeptes de la langue de bois et avides de provocation aiment toujours mettre de l'huile sur le feu. C'est le cas de Thomas Meunier, toujours très bon client pour les médias. Pour lui, cette rencontre de dimanche prochain n'a rien de plus qu'une autre.

"C'est un match lambda pour nous", a-t-il expliqué au Canal Football Club hier soir.

Une rivalité en berne à cause des joueurs étrangers ?

Une déclaration qui ne va pas faire plaisir dans la cité phocéenne. Mais lorsqu'il continue sa réponse, le Belge nous permet d'y voir un peu plus clair. "Il y a beaucoup d'étrangers dans l'équipe. On sent l'importance de ce match-là pour les supporters, mais nous, joueurs étrangers, c'est différent." En dehors du manque de suspense récurrent depuis six ans, il est vrai que le PSG possède en immense majorité des étrangers, ce qui peut dénaturer ce Classique français. Au total, seuls Alphonse Areola, Adrien Rabiot [VIDEO] et Presnel Kimpembe, des joueurs formés club, sont les seuls "locaux" avec un certain statut à Paris. Si c'est bien différent à l'OM, club le plus représenté en équipe de France, il faut avouer qu'il existe une plus belle rivalité aujourd'hui entre Marseille et Lyon par exemple.