Digne successeur de Roberto Carlos, #Marcelo est une légende au #Real Madrid. Au club depuis plus de dix ans, le Brésilien a tout gagné avec les Merengue. Il est même le sixième joueur le plus titré de l'histoire du club et l'un des étrangers à avoir le plus porté le maillot de la Casa Blanca. Il fait partie des indéboulonnables du Real Madrid, à l'image d'un Sergio Ramos [VIDEO] ou d'un Cristiano Ronaldo [VIDEO], à tel point que les doublures se succèdent sans parvenir à faire jouer la concurrence. Arrivé durant l'été, Theo Hernandez aura la lourde tâche de se frotter à la machine brésilien, le Tricolore étant tout de même plus défensif que Marcelo.

Le Brésilien est en effet la parfaite incarnation du latéral moderne qui apporte beaucoup offensivement et créé le surnombre en attaque. Depuis des années, le Real Madrid ne s'en plaint pas.

« Marcelo ne sait pas défendre ! »

Un nouveau profil offensif concernant les latéraux qui ne plaît pas à tout le monde. Lors de l'émission Le Vestiaire diffusée sur SFR Sport, Christophe Dugarry, Williams Gallas et Franck Leboeuf évoquaient justement cette évolution du poste de latéral. Champion du monde 1998, Leboeuf n'est pas vraiment emballé par les latéraux modernes et il a d'ailleurs pris le cas de Marcelo en exemple. « Marcelo est considéré comme l'un des meilleurs latéraux du monde, mais il ne défend jamais ! Je l'ai vu à la Coupe du monde 2014, il jouait ailier gauche et il n'y en avait qu'un qui défendait, c'était Dante.

Je suis désolé, mais pour moi Marcelo ne sait pas défendre », a lancé l'ancien international français, visiblement très agacé de voir des défenseurs centraux parfois abandonnés à leur sort.

Marcelo a tout gagné avec le Real Madrid

Ancien coéquipier de Franck Leboeuf en équipe de France, Zinedine Zidane ne sera évidemment pas d'accord avec cette analyse. L'entraîneur du Real Madrid a fait de Marcelo l'un de ses hommes de base, le Brésilien devenant même vice-capitaine. Quoi de plus normal pour un joueur qui n'a cessé de prouver sa valeur et dont le palmarès avec le Real Madrid est éloquent : trois Ligue des champions, quatre Liga, deux Coupe du Roi, trois Supercoupe d'Espagne, trois Supercoupe d'Europe et deux championnats du monde des clubs. Malgré les critiques de certains, Marcelo fait l'unanimité en Espagne mais aussi au Brésil, où il est l'un des cadres de la sélection auriverde qui rêve d'un sacre mondial dans quelques mois lors de la Coupe du monde en Russie. #Equipe de France