Les scènes de liesse à Casablanca, Paris ou Bruxelles témoignaient samedi soir de l'extase des supporters marocains après la qualification de leur équipe pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Les Lions de l'Atlas ont remporté leur match 2-0 face à la Côte d'Ivoire de Marc Wilmots, qui est par conséquent éliminée. Hervé Renard barre ainsi la route à l'équipe qu'il avait menée à la victoire à la CAN 2015 ! Vingt ans après leur quatrième et dernière participation à la compétition, ils terminent la campagne de qualification avec 11 buts marqués, 0 défaite et 0 but encaissé : ils valident ainsi leur billet pour la Russie.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Le Maroc a pu compter sur son capitaine Mehdi Benatia et sur Nabil Dirar, tous deux buteurs, et tous deux passés par la France. Nabil Dirar avait par ailleurs remporté le Championnat de France en 2017 avec Monaco.

Après la victoire, le technicien français a déclaré savourer la qualification et espérer un accueil festif lors du retour à Casablanca. Il a ajouté avoir rappelé à ses joueurs les exploits des générations passées, en ajoutant que c'était à leur tour d'écrire leur légende. Les joueurs ont notamment pu compter sur l'expérience et les conseils de Moustapha Hadji , ancienne star de la génération 1990 intégrée dans le staff comme sélectionneur adjoint.

Hervé Renard, un habitué des succès avec les sélections africaines

Hervé Renard est sans doute le sélectionneur français le plus connu et le plus apprécié en Afrique depuis quelques année. En seulement cinq participations à la Coupe d'Afrique des Nations, il a remporté le trophée à deux reprises et ce avec deux sélections différentes ! En 2012, c'est la Zambie qu'il a emmenée sur le toit de l'Afrique.

Trois ans plus tard, il a réédité l'exploit avec les Éléphants ivoiriens au terme d'une incroyable finale qu'ils avaient remportée 9-8 aux tirs aux buts face au Ghana.

Une confrontation France - Maroc en phase de poules ? Hervé Renard dit oui !

Deuxième sélectionneur français qualifié après Didier Deschamps, Hervé Renard a confié son souhait de rencontrer la France lors des poules. Cependant, il ne devrait pas croiser la route de Karim Benzema, toujours boudé par son sélectionneur [VIDEO] malgré ses performances avec le Real Madrid. Espérons toutefois pour les Marocains que leur équipe passera le premier tour, chose qu'elle n'avait pas su faire en 1998. Elle peut toutefois compter sur un effectif rempli de stars qui jouent dans les plus grands clubs européens, et sur ses supporters, qui ont encore une fois rappelé leur extraordinaire ferveur.