Une semaine après le combat d'anthologie opposant GSP à Bisping [VIDEO], l'UFC Fight Night 120, autrement appelé ufc Norfolk, a été marqué par de belles performances, dont trois qui ont retenu mon attention.

Le retour gagnant de Sage Northcutt

Le jeune prodige du MMA des poids légers, qui commença sa carrière à l'âge de 19 ans de manière fracassante, n'avait pas combattu depuis décembre 2016. Après deux essais infructueux en poids moyens (2 combats-2 défaites), il est finalement revenu dans sa catégorie première où il excelle (3 combats-3 victoires).

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Il remporta donc son combat contre Michel Quiñones par décision unanime (30-27, 30-27, 30-27). Il fit preuve d'une grande explosivité, ses combinaisons étaient bien maitrisées, il domina le combat du début à la fin en imposant son rythme.

Espérons désormais qu'il se cantonnera chez les poids légers afin qu'il puisse y développer tout son potentiel.

"Je me concentre sur un combat à la fois. Je suis redescendu en poids léger où je suis invaincu, c'est une bénédiction. Je viens d'acquérir ma quatrième victoire sur quatre combats en poids légers. A l'avenir, je vais probablement viser la ceinture avec la Team Alpha Male à mes côtés" déclara t-il après don combat.

Dustin Poirier, victoire par TKO

Toujours chez les poids légers, le combat Dustin Poirier contre Anthony Pettis fut l'événement marquant de cette soirée. Poirier maintint constamment la pression sur Pettis en lui imposant son rythme et en effectuant des enchaînements dévastateurs, forçant Pettis à se retrouver sur la défensive la plupart du temps. Pettis, le visage ensanglanté à cause d'une blessure à l'oeil, ne voyait plus rien lors du deuxième round et l'arbitre arrêta momentanément le combat.

Malgré ses blessures, il continua de se battre et offrit à Poirier quelques moments de frayeur lorsqu'ils étaient au sol. Le troisième round fut le dernier. Poirier se jeta sur Pettis dans l'intention d'en finir. Pettis, blessé, se laissa peu à peu dominer. Poirier le mit pour la dernière fois au sol en lui assénant de nombreux coups. Blessé, Pettis tapa pour terminer le combat dans la confusion générale. Il semblerait, selon Poirier, qu'il était blessé aux côtes. On comprend désormais pourquoi il ne pouvait plus supporter la lutte au sol et les souffrances que ça lui infligeait. En tout cas, Poirier avait tenu son pari, celui de casser physiquement et moralement son adversaire qui n'a plus eu la force de continuer.

Matt Brown dit l'Immortel

Le vétéran Matt Brown, dont de plus en plus de rumeurs annonçaient son départ à la retraite, remporta une victoire par un coup de coude dévastateur qui se solda par un KO au premier round. Son combat chez les poids moyens contre Diego Sanchez clôtura l'événement en apothéose.

Sanchez adopta une tactique agressive en tentant d'effectuer un takedown dès le départ, mais Brown réussit à rester debout. Ils se séparèrent et continuèrent le combat. Sanchez réussit à le faire vaciller grâce à un coup de pied au foie qui ne fut pas concluant. Cela n'arrêta pas Brown qui décida d'attaquer. Sanchez lui asséna ensuite un coup de pied à la tête qui lui fit perdre son équilibre et tenta derechef un deuxième coup de pied que Brown réussit à intercepter. Il garda la jambe, ce qui força Sanchez à la ramener sur lui pour s'échapper. Brown la lâcha et juste après effectua un coup de coude de haut en bas qui le fit s'effondrer. Le combat est terminé. Brown donna la preuve qu'il était loin d'être fini et qu'il lui reste encore quelques beaux combats à délivrer.