Plus ou moins gênants, voir à la limite du soutenable pour certaines personnes, les acouphènes représentent un mal de plus en plus répandu au sein de la population (environ 18% de la population française à l'heure actuelle) et parmi des générations de plus en plus jeunes. Elles se caractérisent par un bruit "parasite", constant ou occasionnel, que la personne touchée entend sans qu'il soit perceptible pour autrui. Certaines personnes entendent une sorte de sifflement, d'autres un bourdonnement ou encore des cliquetis. Ces bruits peuvent être perçus au niveau du tympan voire même à l'intérieur de la tête pour certains, localisés à l'avant ou à l'arrière du crâne.

Les acouphènes sont dus à plusieurs facteurs. Ils sont pour certaines personnes la conséquence d'une exposition à des sons trop forts. La prise de certains médicaments, un bouchon de cérumen, certaines maladies (otosclérose, infection de l'oreille, tumeur, etc.) ou un traumatisme crânien peuvent également les provoquer. Au début, en cas d’exposition à des bruits trop forts, les acouphènes peuvent être uniquement temporaires, et disparaissent après un certain moment. Une exposition régulière à de fortes sonorités peut entrainer des acouphènes chroniques plus ou moins intenses selon leur gravité.

Selon divers spécialistes, les acouphènes seraient ainsi causés par un endommagement des cellules de l'oreille interne.

Une application smartphone comme solution ?

A la CES (Consumer Electronics Show) 2018 de Las Vegas, une start-up française appelée Immersive Therapy a présenté une application ludique ayant pour objectif de traiter les acouphènes.

L'équipe d'Immersive Therapy s'est appuyée sur les travaux du professeur Catherine de Waele, médecin ORL et directrice de recherche au CNRS, qui sont le fruit de quinze années de recherches. L'utilisation de l’application [VIDEO]mobile est conçue pour être simple et ludique.

Selon Catherine de Waele, "Au travers de petits jeux, l'application permet au patient, en seulement quelques minutes par jour, de suivre de façon autonome tout le processus vers une diminution significative de son acouphène en quelques mois". Les créateurs de l'application souhaitent ainsi aider les personnes, dont les acouphènes sont devenus une gêne constante, à pallier à leurs difficultés et à les atténuer. Selon les créateurs, il suffirait de deux à trois utilisations par jour de quelques minutes seulement pour améliorer les conditions de vie. Ils préviennent néanmoins que tous les types d'acouphènes ne peuvent pas être traités de la même manière, ce qui rendra l'application plus ou moins efficace selon le type d'acouphène subi.