Dans le seul match de la nuit en NBA, Los Angeles [VIDEO] affronte Chicago. Deux grandes histoires, deux franchises mythiques dans l'histoire de la Ligue. Les temps ont bien changé. En effet, les Lakers végètent depuis plusieurs années dans le fond de la conférence ouest et Chicago, ne fait que reculer dans la conférence est, jusqu'à son triste bilan actuel de trois victoires pour onze défaites.

Cependant, il existe de bonnes raisons de s'intéresser à ce match : Lonzo Ball, le rookie de L.A ( dont le père n'en finit plus de s'embrouiller avec le reste du monde ), l'affrontement des frères Lopez dans la raquette, ou encore le très jeune Lauri Markkanen.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Les Bulls maîtrisent leur sujet...

Du côté de Los Angeles, Kyle Kuzma montre tout son potentiel ( 22 pts au final ) sur ce premier quart-temps. En face, c'est Valentine qui tient la baraque.

On notera le air ball de Lonzo Ball à trois points au bout d'une minute de jeu ( 8 pts à 3/13 au shoot au final )... Les Bulls mènent 27-23 à la fin du quart-temps.

C'est Antonio Blakeney qui se met en avant pour Chicago dans ce deuxième quart-temps ( il dunke même sur Randle en contre-attaque ), étonnamment. Les Bulls mènent 41-26. L'écart augmentera encore pour atteindre un 54-36 quasiment rédhibitoire. Brandon Ingram fait le boulot ( 17 pts, 5 passes, 5 rebonds en 39 min ), le score à la pause est de 56-42. Le Staples Center est un peu amorphe.

...et puis non

Au retour des vestiaires, Los Angeles est plus mordant, notamment Kentavious Caldwell-Pope qui artille ( il finira avec une belle ligne statistique de 21 pts, 9 rebonds, 4 passes, 3 interceptions en 39 min ), en compagnie de Jordan Clarkson.

L'entrée de Julius Randle a également fait du bien, apportant hargne et énergie. Les Lakers reviennent à 73-72 en toute fin de troisième quart-temps.

Dans le quatrième quart-temps, le match est serré. Bobby Portis fait une bonne entrée, Chris Dunn est intéressant ( 12 pts, 6 passes, 5 rebonds en 32 min ). Ingram attaque le panier, encore et toujours.

A trois minutes de la fin de la rencontre, Caldwell-Pope marque grâce à un rebond offensif et permet à L.A de mener 91-89. Il enchaîne avec un tir à trois points. 94-89. Markkanen ( 13 pts, 14 rebonds en 31 min ) réplique et ramène les Bulls à deux points. Mais KCP et Ingram finissent Chicago, qui craque complètement en cette fin de match.

Résultat final, 103-94 pour des Lakers qui occupent désormais la huitième place à l'ouest avec 8 victoires pour dix défaites.