Ce lundi, pendant l'émission Happy Sport, diffusée sur beIN Sport, Nicolas Mahut a annoncé qu'il sera accompagné la saison prochaine de Michaël Llodra, son ancien partenaire de double.

Entraîné en 2017 par l'Espagnol Gabriel Urpi et Jérôme Haehnel, Nicolas Mahut a décidé de prendre un nouveau coach pour la prochaine saison. Actuellement 6ème mondial en double, l'Angevin a ainsi annoncé que Michaël Llodra [VIDEO] serait son prochain coach : "J'étais obligé de me restructurer et du coup Mika (Llodra) m’accompagnera sur un certain nombre de semaines la saison prochaine".

Ami et ancien partenaire

En 2013 et 2014, Michael Llodra et Nicolas Mahut ont disputé de nombreux tournois de double ensemble pour un résultat assez satisfaisant avec notamment une finale de Grand-Chelem (Roland Garros en 2013) et un titre (Rotterdam en 2014).

Depuis, "Mika" a mis un terme à sa carrière fin 2014 et "Nico" a eu de nombreux succès en double avec son nouveau partenaire Pierre-Hugues Herbert. Evidemment si Mahut a connu des meilleurs résultats avec P2H (10 titres ensemble) c'est bien avec Llodra qu'il a pris conscience de tout son potentiel en double. Liés d'amitié, les deux anciens partenaires se retrouveront et partageront encore plus l'année prochaine.

Dernières échéances de l'année

Avant les grandes retrouvaille, Nicolas Mahut a encore quelques objectifs en cette fin de saison. En effet, l'Angevin disputera (du 12 au 19 novembre) et pour la troisième année consécutive, le Masters en double (avec Pierre-Hugues Herbert), et tentera de bien y figurer. Enfin, il retrouvera (si Yannick Noah le sélectionne), le groupe de l'équipe de France, pour y disputer la finale Coupe Davis [VIDEO] face à la Belgique (24 au 26 novembre).

"C'est vrai que l'équipe de Belgique a une grande force, c'est qu'ils sont tous potes. Ils sont moins nombreux sur le circuit du coup c'est plus facile de se retrouver tous ensemble, en coupe davis ou tout au long de l'année. Ils savent aussi ceux qui vont jouer. Tout le monde sait que Steve Darcis et David Goffin seront sur le terrain le premier jour et pareil pour le double Ruben Bemelmans sait qu'il jouera. Pour toutes ces raisons, je pense qu'il est plus facile pour eux de créer l'esprit de groupe. On se méfie de tout le monde, mais on espère rentrer avec le saladier" a-t-il notamment déclaré quand on lui demandait son avis sur l'adversaire des Bleus en finale de la Coupe Davis.