Après une bouillie de football lors du tout début de saison, l'OM de Rudi Garcia s'est remis en ordre de marche. Quatrièmes de la Ligue 1 juste derrière Lyon et Monaco, les marseillais démontrent semaine après semaine qu'il faudra compter sur eux en cet exercice 2017/2018. Et s'il y en a bien un qui permet à son équipe de mettre le nez à la fenêtre, c'est bien Florian Thauvin.

Florian Thauvin pourtant indispensable à l'OM

S'il a connu des débuts bien compliqués dans son club de coeur il y a cinq ans lors de son arrivée, tout ça n'est plus qu'un lointain souvenir.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Auteur de six buts et cinq passes décisives cette saison, il est tout simplement le meilleur élément de l'escouade marseillaise. Mieux encore, il est le Français le plus décisif dans les cinq grands championnats sur l'année 2017 (16 buts et 10 passes décisives) ! Des performances qui ont tapé dans l'oeil du sélectionneur Didier Deschamps.

Même s'il n'a eu le droit qu'à un maigre temps de jeu avec les Bleus, Florian Thauvin est présent à chaque rassemblement de l'équipe de France depuis le mois de mars dernier. Mais malgré toutes ses statistiques affolantes, l'ailier de l'OM reste un jeune joueur donc assujetti à certaines critiques.

Rudi Garcia le met en garde

Le gaucher aime beaucoup dribbler, l'une de ses principales qualités. Ses débordements côté droit et sa faculté à revenir dans l'axe pour frapper en font l'un des joueurs difficilement tenables en Ligue 1. Et c'est justement cette propension à tenter d'éliminer et jouer seul qui a agacé ses coéquipiers dimanche contre Guingamp. On a même pu apercevoir un début de prise de tête avec Morgan Sanson. Si Thauvin a admis qu'il aurait dû servir l'ancien montpelliérain sur une action de but, il s'est également attiré les foudres de son entraîneur Rudi Garcia.

"Il ne faut pas qu'il déjoue. Lorsque c'est le jeu d'y aller seul, il ne faut pas passer. En revanche si ce n'est pas le cas, il faut la donner. Il doit gagner en lucidité."

Une mise en garde que l'intéressé doit prendre en compte même s'il n'est clairement pas menacé. Dimanche, Florien Thauvin a bien plus usé de grigris inutiles que d'habitude, et c'est le rôle de Rudi Garcia de le reprendre de volée lorsqu'il ne joue pas juste. Avec un Dimitri Payet loin du niveau escompté [VIDEO] et un Kostas Mitroglou à la recherche de confiance, "Flotov" reste l'élément principal du secteur offensif de l'OM. À lui de montrer que du haut de ses 24 ans, le cap qu'il a franchi cette année lui permettra de moins faire le soliste lors de ses prochaines sorties.