Neymar intéresse le club madrilène, et Sergio Ramos a confirmé aussi son intérêt pour l'international brésilien, évoquant même la possibilité de rejoindre le Real Madrid assez vite. Il déclarait à la radio Cadena SER que selon lui, la star brésilienne faisait partie des meilleurs, et pour ces raisons, et en sachant que le sport peut réserver des surprises, pensait que ce dernier avait préféré rejoindre le Paris Saint-Germain [VIDEO]avant. Transféré du Paris Saint-Germain [VIDEO] pour quelques 222 millions d'euros, Neymar s'est assez vite acclimaté au sein de l'équipe parisienne, ayant même réussi par la suite à « participer » au recrutement de joueurs au potentiel jugé de qualité.

Au sein du club de la capitale française, Neymar est donc visiblement « comme à la maison », et bénéficie d'un certain charisme, mais cela n'empêche pas son coach Unai Emery à le « remettre à sa place » quand le besoin s'en fait ressentir. Car Neymar est un joueur « bankable », qui peut vite agir comme un « enfant gâté ». A l'âge de 16 ans, le jeune homme commence à Santos, puis va très vite gravir les échelons. Sa coupe de cheveu est une « légende », une sorte de coiffure à l'Iroquoise qui fait tendance, car au Brésil, on l'adore. Quant à son image, c'est aussi un « concept » à lui tout seul, avec des campagnes marketing massives qui font la fortune des agences marketing.Il faut dire que c'est une tradition au brésil, comme toute tradition qui se respecte, le jeune Neymar démarre très tôt à « travailler » avec un ballon dans les pieds.

Est-ce un hasard ? Avec un père ex-joueur du Santos FC, on n'y croit pas une seconde.

Neymar va t-il déjà quitter le championnat français ?

Par la suite, Neymar grandit, et adolescent il intègre l'ancien club de Pelé, et continue alors à montrer ses talents de dribbleur, mais aussi de garçon insolent et indiscipliné. Les années qui suivent permettent à Neymar de progresser, toujours soutenu par le « peuple » brésilien, certain d'avoir un joueur en Or. Avec 52 buts pour 77 sélections à son actif, Neymar Da Silva Santos Junior fait déjà sensation, et l'Or Olympique lui tend les bras à Rio en 2016, après l'échec du Mondial 2014, où le Brésil fut battu 7 à 1 par l'Allemagne. L'international brésilien fera la fierté de Santos, en accumulant des titres, mais finira par rejoindre le FC Barcelone, attiré par les sommes déboursées par les clubs pour le recruter. 90 millions d'euros aurait ainsi été soulevé pour le transfert de Neymar, qui fit, par la suite, scandale. Mais cet argent servira aussi à se payer le services d'un « agent ».