Marquer sept buts en Ligue des champions est une sacrée performance ! Après, oui, il faut le dire, le Celtic Glasgow n'a clairement pas le niveau dans cette Ligue des champions. Aussi, hier, l'équipe de la capitale française était de gala et a montré qu'elle se fera entendre lors des grands rendez-vous dans cette coupe aux grandes oreilles. Une fois de plus, le collectif parisien a brillé et tout particulièrement la "MCN". M'Bappé a déboulé et marqué. Cavani a pesé sur la défense adverse et a inscrit un doublé. Neymar a dribblé et a lui aussi inscrit un doublé. En jouant comme mercredi soir, le Paris Saint-Germain peut croire en ses chances de gagner touts les trophées possible cette saison.

Pour l'instant, il soulève les foules des amoureux du foot.

Menés avant le grand réveil

La soirée commençait mal. Aidé par Cavani, l'ancien parisien Moussa Dembélé ouvra le score en reprenant un corner de Ntcham. Stupeur au Parc des Princes. Oui parce que ce but rapide était le premier encaissé cette saison en Ligue des champions [VIDEO] par les joueurs de la capitale ! Huit minutes sous les nuages avant le premier signe d'agissement d'une tempête. Sur un bon travail d'Adrien Rabiot, Neymar reçoit le ballon dans la surface de réparation. Le numéro dix ne gâche pas du gauche. Petit filet, grand ouf de soulagement. Un partout.

Le Celtic avait sûrement ouvert le score trop tôt pour espérer faire un exploit à Paris. Vers la vingtième minute, une action d'école démarrée par ce prometteur Rabiot puis accélérée d'un une-deux entre Verratti et la star de la Seleçao qui marqua pratiquement comme son premier but pour battre Gordon.

Deux buts à un pour le PSG. Quelques minutes après, c'était au tour du meilleur avant-centre de la planète de marquer son but. Le "classique" centre de Daniel Alves pour son grand ami Neymar arriva dans les pieds de l'uruguayen qui inscrivit sa quatrième réalisation dans la coupe aux grandes oreilles. A dix minutes de la mi-temps, c'était au tour de Kylian M'Bappé de se faire remarquer. Esseulé et tranquillement servi par Marquinhos, la pépite de dix-huit ans vu sa frappe être détournée par le malheureux gardien écossais et finir dans les buts. Les deux équipes entrèrent aux vestiaires sur le score de quatre à un pour les parisiens. Les hommes d'Unai Emery ont offert un régal. Un gala. Illégal diront les joueurs au nord du Pays de Galles.

Mona KO dès dimanche ?

En deuxième période, on pouvait penser que la bande à Neymar allait gérer ses trois buts d'écart mais le dernier quart d'heure nous contredit. Sur son côté droit, M'Bappé [VIDEO] bombarde avant de centrer en retrait pour une déviation ...

d'un triste joueur du Celtic Glasgow qui arriva dans les pieds du "petit hibou" qui sans problème eu l'oeil de mettre un but en croisant son tir. Aucune respiration pour les britanniques puisque Cavani marqua son doublé en reprise de volée après un super (mais trop rare) centre réussi de Layvin Kurzawa. Et carrément, (pour un peu se venger de l'humiliation allemande pendant la dernière coupe du monde), après une passe de Lo Celso, c'est Daniel Alves qui plaça une superbe frappe qui trompa un Gordon désespéré. PSG: 7 Celtic: 1. Pour le choc de dimanche, l'AS Monaco sera à domicile mais aura de quoi se cacher derrière ses rochers. Paris éblouit. En cas de victoire face au club de la Principauté, les coéquipiers de Thiago Silva auront neuf points d'avance sur leur principal "rival " en Ligue 1 ! De quoi être confiant de gagner l'Hexagoal très tôt et espérer remporter d'autres coupes. L'avenir nous le dira.