Le Paris Saint-Germain agite déjà le Mercato hivernal qui ouvrira ses portes au 1er janvier 2018. Dans le sens des arrivées, le nom de Wendel, milieu défensif de 20 ans [VIDEO] qui évolue à Fluminense et celui du gardien de [VIDEO] l'Atletico Madrid Jan Oblak reviennent avec insistance. Mais la priorité du club de la capitale c'est bien de vendre ses indésirables lors de ce mercato. Toujours visé par une enquête de l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, le PSG cherche aujourd'hui à se délester de certains de ses éléments.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Apparu seulement à cinq reprises cette saison, l'ailier brésilien Lucas est l'un d'eux. Courtisé par un club chinois et par Chelsea, le joueur de 25 ans ne manque pas de courtisans et paraît être l'élément le plus proche de la sortie à l'aube de ce mercato hivernal.

Et un nouveau prétendant est entrée dans la course pour faire signer le Brésilien selon des informations révélées par RMC. Actuellement mal en point en Liga (19e du classement), Malaga souhaiterait attirer le Parisien afin de redresser la barre. Mais l'offre soumise par les dirigeants andalous ne devrait pas vraiment faire réfléchir leurs homologues parisiens, puisque c'est sous forme de prêt de six mois sans option d'achat que les Espagnols veulent attirer Lucas dans leur filet. Une offre insuffisante qui permettrait seulement aux Parisiens d'économiser sur le salaire du joueur de 25 ans.

Reste à voir si comme pour Jésé, les Franciliens finissent par accepter cette éventualité, mais cela paraît peu probable, tant le Brésilien dispose de prétendants.

La Chine : une option que Lucas n'envisage pas

L'ancien de Sao Paulo a de son côté refusé de prendre la direction de la Chine et du Beijing Guoan. Lucas a décliné l'offre de transfert et il n'y a, aujourd'hui, plus de discussions entre les deux parties. Sa cote en Premier League où Chelsea le suit, l'a sans doute poussé à ne pas se précipiter. De plus, ce jeudi le journal espagnol Super Deporte fait part d'un intérêt du club de Valence, une équipe qui tourne actuellement à plein régime et qui occupe la deuxième place en Liga, bien loin de Malaga.

Face à toutes ces rumeurs, il est difficile d'imaginer le Brésilien être prêté ou pire rester dans le club de la capitale. Si tel était le cas, le Paris Saint-Germain se tournerait alors vers Angel Di Maria pour un départ. L'Argentin apparaît comme le suivant sur la liste des dirigeants franciliens, lui qui se plaint régulièrement de son manque de temps de jeu cette saison.