Depuis des années, avant même l’arrivée des Qataris, le Paris Saint-Germain [VIDEO] est une équipe de coupes. En gagnant hier en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue [VIDEO] contre Strasbourg (2-4), le club de la capitale enregistre un 37e succès en coupes nationales.

Le 22 janvier 2014. Il faut presque remonter quatre ans en arrière pour voir une défaite du PSG dans une compétition autre que le championnat ou la Ligue des Champions. C’était face à Montpellier en Coupe de France.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

Le PSG, une équipe de coupes depuis toujours

La série est impressionnante. L’invincibilité pendant toute cette période est remarquable. Cela dit, Paris a toujours aimé les matches à élimination directe dans l’Hexagone.

Et ce, bien avant que Nasser soit à la tête du club. Les supportes s’en souviennent car quand les saisons étaient longues et difficiles, le PSG réussissait très souvent à gratter une coupe. Avant le rachat, le club a glané 8 Coupes de France, 2 Coupes de la Ligue, un Trophée des Champions et bien entendu la Coupe des Coupes en 1996. Les deux premières lignes du palmarès parisien ont d’ailleurs été deux Coupes de France gagnées d’affilée en 1982 et 1983. Une longue histoire d’amour donc.

Triple et quadruple tenant du titre en CDF et en CDL

Malgré les nouveaux objectifs du club, notamment celui de gagner la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain n’a pas oublié les bonnes habitudes et continuent de briller dans l’exercice. C’est peu dire car il est triple tenant du titre de la Coupe de France et quatre fois consécutivement vainqueurs de la Coupe de la Ligue, série en cours.

Si cette dernière est souvent décriée, les chiffres sont uniques. Trente-sept matches sans défaites en coupes nationales, c’est du jamais vu dans le monde entier.

Un record sans précédent

Il est bon de préciser que sont comptabilisées les victoires finales dans le Trophée des Champions où Paris compte six titres mais cinq de rang. Ce sont ces cinq succès qui donnent un total de trente-sept. Ces résultats se disputent sur un match sec opposant le champion en titre contre le vainqueur de la Coupe de France ou le second du championnat ce qui a été le cas pour Paris ces trois dernières années. Des matches plus importants qu’ils n’y paraissent car ils sont l’équivalent de la Supercoupe d’Espagne, d’Italie ou d’Allemagne et du Community Shield en Angleterre. Des titres que les grands d’Europe ne négligent pas. La série en cours du PSG est simplement époustouflante et sera certainement très difficile à battre. Et n’en déplaisent aux sceptiques et aux personnes qui tapent sans cesse sur le club et son argent, l’effectif du club n’est pas l’unique explication à ces chiffres…