Pour la première fois depuis la création dans sa version actuelle, trois clubs français sont les potentiels vainqueurs de la League Europa. En effet, la dernière fois que plusieurs clubs français se sont retrouvés en course pour la League Europa, c'était lorsque cette dernière s'appelait encore Coupe UEFA en 2009.

Si les pronostics sont bons du côté de Nice et de Lyon, déjà qualifiés et tous deux seconds de leurs groupes respectifs, pour Marseille, en revanche, il y a encore un dernier effort à produire.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Football

Car tout n'est pas encore gagné. Le club Phocéen de Franck McCourt devra se montrer combatif ce soir face aux onze de Salzbourg.

Enjeu du match Marseille / Salzbourg de ce soir

Pour être sûr de se qualifier en 16ème de finale du championnat, il faudra au minimum que les Phocéens arrachent un nul aux Autrichiens.

En cas de défaite, seul un score nul pour l'autre rencontre (Vitoria SC/ Konyaspor) permettra aux joueurs de Rudy Garcia d'accéder à la Ligue Europa [VIDEO]. L'erreur n'est donc pas permise. D'autant que Salzbourg ne fera aucune faveur aux Marseillais. Avec une victoire 1-0 à l'extérieur et 11 points au compteur, Salzbourg est le grand vainqueur du groupe I. Largement en tête devant Vitoria SC (4 points), Konyaspor (5 points) et Marseille (7 points). Un adversaire de taille qu'il faudra donc affronter ce soir avec intelligence.

Lyon/ Atalante: À qui la première place ?

Après l'écrasante victoire contre Apollon (4-0), Lyon [VIDEO], deuxième du groupe E, talonne de très près Atalante, provisoirement premier du groupe. Tous deux qualifiés lors de la 5ème journée, les deux équipes sont à égalité avec 11 points chacune.

Le match de ce soir permettra donc de savoir qui des deux clubs terminera premier du groupe E. Une place de choix que les hommes de Bruno Genesio [VIDEO] espèrent bien prendre.

Nice: sans pressions

Du côté des Niçois, deuxième du groupe K derrière Lazio, tout est plus ou moins joué en ce qui concerne les phases de groupes. Moins de pression et d'enjeux donc pour la rencontre de ce soir qui les opposera à Vitesse. Une bonne occasion pour Lucien Favre de reposer des joueurs tels Balotelli, Plea ou Saint-Maximin en vue des 16ème de finale qui, c'est certain, risquent d'être beaucoup plus sport. Car n'oublions pas qu'il n'est pas impossible que Nice se retrouver face aux Gunners d'Arsène Wenger ou encore face à l'AC Milan ou à Salzbourg, ce dernier ayant montré de très belles choses jusqu'à présent.