Après la défaite ce dimanche sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais, le Paris Saint-Germain [VIDEO] a passé une soirée légèrement plus tranquille ce mercredi en Coupe de France. Face à des Bretons vainqueurs de l'édition 2014, le club de la capitale est parvenu à se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition (4-2), mais ce fut dur face à une valeureuse équipe.

Privés de Neymar, Kylian Mbappé, Dani Alves et Marco Verratti [VIDEO], les Parisiens débutaient la rencontre avec les Argentins Di Maria, Pastore et Lo Celso.

Malgré quelques frayeurs en début de rencontre (Coco à la 5e et 13e), le Paris Saint-Germain est le premier à ouvrir le score. Sur un corner bien frappé par Angel Di Maria, Adrien Rabiot est bien placé pour reprendre le ballon de la tête (21e, 1-0). Quelques minutes plus tard c'est Lucas Deaux, malheureux qui donnait une avance plus confortable au club de la capitale (csc. 25e, 2-0).

A ce stade du match, la seule interrogation résidait dans la capacité d'Edinson cavani à devenir le meilleur buteur de l'histoire du club. Souvent trouvé en première période, l'Uruguayen a vendangé quelques ballons qui lui auraient pourtant permis de dépasser Zlatan Ibrahimovic au cours de ce match (8e, 15e, 30e, 66e). En vain.

Loin de cette obsession pour le record du Sud-Américain, les Guingampais relançaient l'intérêt du match peu avant la mi-temps.

Sur une sortie mal maîtrisée de Kevin Trapp, les Bretons se procuraient un penalty que transformaient Marcus Thuram (34e, 2-1). De quoi donner un certain suspense à la deuxième période de ce match.

Un suspense qui se confirmait lors du second acte. Javier Pastore qui faisait son grand retour en tant que titulaire depuis le 20 novembre dernier plaçait une tête piquée imparable (3-1, 65e), mais les Guingampais revenaient de nouveau à portée des Parisiens grâce à un nouveau penalty (74e). De son côté, Edinson Cavani continuait de faire les mauvais choix, et pouvait regretter à ce moment du match ses énormes occasions. Finalement ces ratés du buteur maison s'avéraient sans conséquence pour le club de la capitale qui parvenait à accroître son avance dans les toutes dernières minutes du match sur un nouveau but inscrit sur corner d'une tête de Marquinhos (4-2, 89e).

Avec ce succès le PSG se rassure après sa défaite de dimanche face à Lyon.

Les Parisiens connaîtront leur adversaire des huitièmes ce jeudi à l'occasion du tirage au sort.

Les résultats des seizièmes de finale de la Coupe de France :

Nantes (L1) 3-4 Auxerre (L2)

Bourg-en-Bresse 2-0 Toulouse

Canet-en-Roussillon (N3) 1-1 Caen (L1) (Caen qualifié au tab)

Châteauroux (L2) 1-1 Chambly (Nat) (Chambly qualifié au tab)

Saint-Brieuc (N2) 0-1 Lens (L2)

Colomiers (N2) 1-2 Sochaux (L2)

Granville (N2) 3-2 ap Concarneau (Nat)

Epinal (N2) 0-2 Olympique de Marseille (L1)

Paris Saint-Germain (L1) 4-2 EA Guingamp (L1)

Saint-Lô (N3) 1-2 Les Herbiers (Nat)

Montpellier (L1) 3-2 Lorient (L2)

Tours (L2) - Metz (L1)

Biesheim (N3) - Grenoble (Nat)

Troyes (L1) - Saint-Etienne (L1)

Monaco (L1) - Lyon (L1)

Strasbourg (L1) - Lille (L1)