Cette saison 2017/2018 est un exercice compliqué pour le #Real Madrid. 4ème du championnat d'Espagne, loin derrière le FC Barcelone, le double champion d'Europe est très loin d'afficher son niveau de l'an passé. Symbole de ce malaise, la faillite de sa star [VIDEO], #Cristiano Ronaldo. En 13 matches de Liga, le quintuple ballon d'or [VIDEO] n'a inscrit que 4 buts, lui qui pourtant est un habitué des saisons à plus de 25 réalisations. Il faut remonter à 2008/2009 pour voir Ronaldo descendre sous cette barre (18), soit sa dernière saison à Manchester United.

Cristiano Ronaldo rattrapé par son âge

Ce malaise, criant tous les week-end en championnat, n'est pourtant pas visible en Ligue des Champions.

En six matches de poule, qui plus est contre des adversaires redoutables (Tottenham, Borussia Dortmund), le Portugais en est déjà à neuf buts. Mais malgré cette statistique presque banale pour lui, il n'est pas interdit de dire qu'on assiste au début de la phase descendante de la star mondiale. Et c'est presque normal. Dans moins d'un mois, CR7 aura 33 ans, ce qui constitue la fin du "prime" d'un sportif de haut niveau.

En effet, un joueur atteint la plénitude de sa forme physique et de son talent entre 27 et 32 ans. Même s'il s'est vraiment converti en attaquant de pointe depuis plus d'un an, le jeu de Cristiano Ronaldo est avant tout basé sur sa technique, son physique et sa vitesse. Passé un certain âge, ces qualités s'estompent naturellement et il faut donc "changer son jeu" en quelque sorte.

Iago Aspas dégomme CR7 !

Dans cette petite forme, il est normal que les critiques s'abattent sur Ronaldo. Et hier, il y en a un qui ne s'est pas raté dans les médias. Il s'agit du buteur du Celta Vigo Iaga Aspas. Auteur d'une bonne saison (11 buts en 17 matches), l'attaquant espagnol a totalement dézingué son homologue du Real Madrid. "J'adore jouer contre lui. Dès qu'il a le ballon, il le rend à l'adversaire. Je ne comprends pas qu'on dise que c'est un joueur égoïste", a t-il balancé après le nul de son équipe face aux Merengue (2-2, doublé de Gareth Bale).

Une déclaration très osée quand on connait le palmarès individuel et collectif hallucinant de Cristiano Ronaldo. On attend désormais la réaction de l'intéressé, jamais avare en mots lorsqu'il est attaqué, et surtout le match retour entre les deux équipes. Ce sera le 13 avril prochain au stade Santiago Benarbeu. Il ne faudra pas s'étonner de voir CR7 claquer un triplé. #Iago Aspas