Après un début de saison catastrophique en Liga, le club madrilène est plus que jamais sous les feux des projecteurs des medias européens. Après une saison 2016-1017 exceptionnelle pour le club de la capitale, les résultats à la mi- saison 2017-2018 sont loin de ceux attendus par les dirigeants du club.

En effet, le club pointe seulement à la quatrième place du classement, avec un retard de 19 points sur le FC Barcelone, leader du classement. Il s’agit du pire bilan du club au niveau comptable depuis 12 ans.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Real Madrid

La disette madrilène se caractérise par quelques stats : lors de leur dernier match, les joueurs de Zidane ont tiré 28 fois au but, sans en mettre un seul en fond des filets… Encore pire, cela faisait 18 ans que le club n’avait pas connu deux défaites à domicile sans marquer de buts… Des stats qui en disent long sur la mauvaise forme actuelle du Real Madrid.

Avec la claque prise à domicile (0-3) lors du Classico, les rumeurs fusent dans les journaux locaux.

Récemment, c’est le départ de Cristiano Ronaldo qui fait la une des journaux. Selon l’As, le joueur portugais, quintuple ballon d’or, voudrait repartir dans son club de Manchester United [VIDEO]. Ronaldo souhaiterait une revalorisation salariale mais celle-ci tarde à arriver. Rappelons que Ronaldo est payé 21 millions d’euros par an. En comparaison, c’est moins que Messi (50 millions par an) et que Neymar (36 millions par an).

Ronaldo n’est pas la seule cible des journaux. Zinedine Zidane, qui a tant fait gagner aux Merengues, voit son poste remis en question. Le coach de Tottenham Mauricio Pochettino a même, lors d’une interview, évoqué le fait d’entrainer le Real Madrid. Pour l’instant, il souhaite rester dans le club londonien et se dit « content d’y être ».

Quelle va être la suite pour le Real Madrid ?

Le reste de la saison risque donc d’être sous tension dans la capitale espagnole, surtout que tous les madrilènes veulent voir leur club remporter une troisième ligue des champions consécutives. Pour cela, les merengues devront faire face aux parisiens. L’obstacle est donc de taille [VIDEO], mais la qualification est obligatoire pour les madrilènes, surtout pour Zinedine Zidane qui pourrait être mis sur la sellette si le club ne parvenait pas à atteindre les quarts de finales.

Ce rendez-vous capital aura lieu dans 1 mois, mais le club madrilène aura pas moins de 8 matchs à jouer jusqu’à cette date s’il continue sa course en coupe du roi (face à Leganes). Les mois de janvier et de février risquent donc d’être primordiaux pour le club.