Nous n'en sommes qu'au début du Mercato hivernal, et pourtant la lutte autour de Harry Kane a déjà débuté. Ces derniers jours, c'est Tottenham, par la voix de son entraîneur Mauricio Pochettino, qui avait assuré qu'il ferait tout pour conserver son buteur, auteur de 56 réalisations sur l'année civile 2017. Actuellement, Harry Kane touche 6 millions d'euros par an du côté de Londres. Un salaire que les Spurs sont prêts à doubler pour faire de Kane le joueur anglais le mieux payé de Premier League et le convaincre de rester un joueur de Tottenham la saison prochaine. S'il accepte la proposition de son club actuel, Harry Kane, sous contrat jusqu'en 2022, deviendrait même le troisième joueur le mieux payé de Premier League [VIDEO] derrière Paul Pogba et Romelu Lukaku, les deux joueurs de Manchester United.

Les chiffres de Kane enflamment le mercato

Une proposition alléchante dont se sert visiblement Harry Kane. En effet, selon les informations de Diario Gol, le buteur anglais a livré ses exigences salariales au Real Madrid, son principal courtisan. Pour rejoindre la capitale espagnole, Kane aimerait toucher au moins cette somme, à savoir 12 millions d'euros par an. Si Florentino Pérez [VIDEO] venait à céder, cela ferait tout simplement de l'Anglais le deuxième joueur le mieux payé du Real Madrid derrière l'intouchable Cristiano Ronaldo. Harry Kane pourrait donc coûter une fortune au club merengue, puisqu'en plus d'un salaire imposant, l'indemnité de transfert de l'avant-centre de Tottenham et de l'équipe d'Angleterre s'annonce particulièrement élevée.

Mercato record pour le Real Madrid ?

Tottenham demanderait pas moins de 200 millions d'euros pour laisser filer Harry Kane au Real Madrid.

Très loin devant les 101 millions d'euros déboursés pour s'attacher les services de Gareth Bale, l'Anglais deviendrait alors la recrue la plus chère de l'histoire du club madrilène. Pour le moment, Florentino Pérez travaille sur ce dossier mais garde également d'autres pistes moins coûteuses sous le coude. Mauro Icardi [VIDEO] (Inter Milan) et Antoine Griezmann (Atlético Madrid) sont notamment cités, eux qui disposent de clauses libératoires respectivement fixées à 110 et 100 millions d'euros. Influencé par Zinedine Zidane, et au vu des prix pratiqués sur le marché des transferts, Florentino Pérez pourrait tout simplement décider de ne pas bouger et de conserver Karim Benzema comme avant-centre. Une option qui reste malgré tout très peu probable.