Les Sixers de Philadelphie sont toujours en course pour les play-offs et cela est notamment dû à leur victoire de cette nuit face aux Pistons de Detroit. Les joueurs de Philadelphie n'ont pas fait dans la dentelle et se sont largement imposés contre la franchise de Detroit (114-78). L'équipe de Philadelphie est dans une série de quatre victoires d'affilée.

Les Sixers ont tout de suite fait la différence dans ce match qu'ils ont plié en un seul quart-temps. Les Pistons n'ont jamais trouvé la solution pour revenir sur leurs adversaires de la nuit. Il les ont même laissés contrôler la partie. Emmenés par Joel Embiid (23 points et 9 rebonds) et Ben Simmons (19 points, 4 rebonds et 9 passes décisives), les joueurs de Philadelphie sont parvenus à maintenir l'écart entre les deux équipes, ce qu'ils ont généralement du mal à faire.

L'arrière de Philadelphie J.J Reddick s'est également montré plutôt à l'aise puisqu'il a inscrit 21 points. Si l'on peut ressortir ces trois joueurs côté des Sixers, du côté de Detroit tout les joueurs ont été plutôt transparents, aucun d'eux ne s'est vraiment distingué.. Peuve que les Sixers ont dominé cette rencontre de la tête et des épaules : à deux minutes de la mi-temps, les Pistons ont marqué 26 points soit le total combiné de Embiid et de Simmons à ce moment-là.

Les Sixers se relancent dans la course aux play-offs en récupérant la huitième place

Après un mois de décembre très compliqué, où ils n'ont gagné que 5 matchs sur quinze, les Sixers [VIDEO]respirent un bon bol d'air. Grâce à ce succès éclatant face à Detroit, la franchise de Philadelphie a repris la huitième place de la Conférence Est.

Possédant pour l'instant un bilan équilibré (19 victoires et 19 défaites) les joueurs de Philadelphie sont plus que motivés à l'idée de jouer les play-offs comme le montrent les déclarations de Joel Embiid, relayées par le site de L'Equipe : "Si je suis sélectionné pour le All-Star Game tant mieux. Mais je veux gagner. Je veux jouer les play-offs."

La franchise de Philadelphie va pouvoir voir si en effet, l'objectif d'atteindre les play-offs est réalisable pour elle ou pas, puisque le calendrier va lui faire affronter très prochainement les cadors de l'Est. Lors de ces quinze prochains jours, les Sixers seront confrontés aux Celtics de Boston (deux fois), aux Raptors de Toronto et aux Bucks de Milwaukee. Les hommes de Brett Brown seront donc fixés sur leur capacité ou non à atteindre le stade des play-offs après ces rencontres.