Alors qu'il était dans la tranquillité et une certaine zone de confort au FC Barcelone, Neymar a choisi de quitter la Catalogne cet été pour rejoindre le PSG. Ce transfert à 222 millions d'euros, record en la matière, a alimenté les rumeurs tout un mercato mais aussi les messages positifs sur la Ligue 1. De nombreux joueurs, dont celui de l'OM Dimitri Payet, avaient à l'époque évoqué l'énorme coup de pub pour le championnat français.

Neymar se plaindrait des nombreuses fautes subies

On annonçait un Neymar facile, capable de faire la différence à tout moment, qui survole le championnat.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne OM

Le constat est clair après six mois dans la capitale, le Brésilien est le crack absolu cette saison [VIDEO]. Avec 17 buts en 16 matches, il est tout aussi décisif grâce à ses nombreuses passes décisives (11).

Mais le jeu de l'Auriverde ne fait pas que des heureux en France, et notamment les défenseurs, poussés en général au supplice par les dribbles dévastateurs de l'ancien Barcelonais.

Pour palier à ça, un seul recours, la faute. Neymar est en effet le deuxième joueur de Ligue 1 a subir le plus de fautes de la part de ses adversaires (81), juste derrière le lyonnais Nabil Fekir (84). Certains médias ont d'ailleurs évoqué l'agacement du joueur face à ses traitements de choc qui sont presque obligatoires pour le ralentir.

Dimitri Payet le prévient

On a d'ailleurs pu s'en apercevoir lors du classique français OM-PSG il y a quelques semaines. Pris dans la tenaille marseillaise, Neymar avait été expulsé pour un geste d'humeur sur Lucas O'Campos. Interrogé sur ces bruits de couloir, Dimitri Payet a donné son avis sur la côté rugueux de la Ligue 1.

"Qu'il n'aille pas en Angleterre alors. Je pense qu'à chaque causerie, les entraîneurs doivent insister là-dessus". Le capitaine de l'OM a également expliqué que cela "faisait partie des clés pour l'arrêter", au même titre que Fekir et son coéquipier Florian Thauvin.

Si Payet conseille (avec humour) de ne pas rejoindre la Premier League, c'est qu'il s'agit du championnat le plus physique en Europe. Les arbitres laissent également beaucoup plus jouer qu'ailleurs, ce qui favorise les contacts. Néanmoins, il serait très intéressant de voir comme Neymar pourrait se comporter face aux défenses rugueuses de Premier League. Avant le PSG, Manchester United avait sérieusement sollicité le numéro 10 parisien, avant que ce dernier ne décline l'offre.