Le Paris Saint-Germain [VIDEO] souhaite toujours recruter un autre gardien. L'international français Alphonse Areola est à présent le portier numéro 1 du club francilien, et l'Allemand Kevin Trapp pourrait quitter le championnat français pour bénéficier d'un minutage plus important. Mais l'équipe francilienne surveille de très près trois profils à l'heure actuelle : Jan Oblak, Alisson et Gianluigi Donnarumma. Si pour la pépite italienne tout peut se jouer à la fin de cette année footballistique, l'avenir d'Allisson pourrait être le dossier le plus simple à gérer pour l'écurie parisienne.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne PSG

D'après le célèbre quotidien italien Corriere dello Sport, deux équipes souhaiteraient acquérir l'international brésilien : le Paris Saint-Germain et Liverpool.

Mais l'écurie de l'AS Rome aimerait garder le portier cet hiver. En effet la pépite et sa famille se plaisent à Rome. De plus, Alisson devrait être convoqué par son sélectionneur pour la Coupe du Monde qui se tiendra en Russie dans 6 mois. Le club de la capitale peut néanmoins passer à l'attaque dès cette période des transferts pour s'offrir les services du joueur. Les informations du média transalpin révèlent que les deux directions, celle de Liverpool et celle de Paris, aimeraient proposer la somme de 40 millions d'euros [VIDEO] pour acheter le gardien l'été prochain.

Le PSG souhaite prendre de l'avance sur ce dossier

Le Paris Saint-Germain ne peut pas se permettre de réaliser beaucoup de recrutements au cours de cette séance de mercato hivernal, car l'écurie a dépensé une grosse somme d'argent pendant la dernière période des transferts estivale.

L'international brésilien Neymar et le Français Kylian Mbappé ont coûté cher au président parisien. L'ancien talent du FC Barcelone est arrivé à Paris pour 220 millions d'euros. Pour l'attaquant de l'équipe de France, la direction française devra envoyer le montant de 180 millions cet été. L'UEFA a ainsi demandé au PSG d'encaisser 75 millions pour respecter entièrement les règles fixées par le fair-play financier.

L'écurie parisienne souhaite donc prendre de l'avance sur le dossier Alisson. Antero Henrique aimerait trouver un accord dès ce mois de janvier pour être certain de pouvoir engager le gardien brésilien. Mais les dirigeants romains aimeraient d'abord acquérir un remplaçant pour avoir la certitude de garder un effectif puissant afin d'atteindre les objectifs qu'ils se sont fixés.