Sorti sur civière lors du match contre l'OM ce dimanche soir, Neymar [VIDEO] ne devrait pas être présent pour le match retour de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid. Le club de la capitale a communiqué hier sur la gravité de la blessure de son ailier brésilien qui souffre d'une entorse antero externe de la cheville droite ainsi que d'une fissure du cinquième métatarsien. S'il est difficile de se faire une idée de la durée d'indisponibilité du n°10 parisien avec ces indications, plusieurs médecins, dont l'ancien des Rouges et Bleus estiment que les chances de voir jouer le Brésilien le 6 mars prochain contre le Real, sont nulles.

Un mois d'absence minimum pour Neymar

Ancien médecin du PSG et de l'Equipe de France, Alain Simon a été invité a s'exprimer dans les colonnes du Figaro sur le diagnostic livré par le Paris Saint-Germain à propos de son attaquant vedette. Pour lui la situation est claire comme de l'eau de roche : "Je suis sûr à 100% qu’il ne pourra pas jouer mardi prochain. Il n’y a aucune possibilité de le remettre sur pied en si peu de temps". Pour le spécialiste, une simple entorse du Brésilien lui aurait sans doute permis de disputer ce huitième de finale retour de Ligue des Champions, mais la fissure au métatarse qu'a subi le Brésilien l'en empêchera et devrait le garder éloigner des terrains pendant une longue période : "C’est la fracture de fatigue qui va l’empêcher de jouer. Il en a malheureusement pour un mois au minimum."

Deux mois maximum selon les spécialistes

Malheureusement pour les supporteurs parisiens, Alain Simon n'est pas le seul spécialiste à faire ce diagnostic.

Invité sur Europe 1, le docteur Gérald Kierzek a confirmé la durée d'indisponibilité annoncée par son collègue : "Un patient qui a ce genre d'entorse doit immobiliser son pied pendant quatre à six semaines, pour éviter le déplacement de la fracture" a-t-il expliqué. Même son de cloche sur France Bleu Paris, où le docteur Thomas Golman s'est voulu encore plus pessimiste : "Il ne pourra pas jouer face au Real, ça c'est sur. Cela met au moins deux mois à consolider".

Déjà battu 3-1 au match aller, les Parisiens devraient donc être privé de leur meilleur élément lors du match retour. Un coup dur pour les Rouges et Bleus qui avaient recruté le Brésilien pour ce type de rendez-vous. Angel Di Maria excellent depuis le début d'année 2018 devrait suppléer le n°10 lors de son absence, en espérant que cela suffise au Paris Saint-Germain pour créer l'un des plus beaux exploits de son histoire.