Roger Federer [VIDEO] a surpris tout son monde quand il a annoncé il y a quelques jours qu’il allait s’aligner au tournoi de Rotterdam [VIDEO]. Il a tout simplement demandé une invitation (wild card) aux organisateurs dans le but de redevenir numéro un mondial.

Federer à 3 matches du trône

155, c’est le nombre de points qui sépare l’actuel patron du circuit, Rafael Nadal, au récent vainqueur de l’Open d’Australie. Si Federer gagne ses trois premiers matches aux Pays-Bas, il redeviendra le boss du tennis mondial. Si l’on peut considérer qu’il l’est déjà grâce à ses 20 titres du Grand Chelem et tous les records qu’il a établis, retrouver les sommets de son sport dans un classement ou une hiérarchie lui ferait encore passer un cap vers la légende.

Une place dans le dernier carré est tout à fait dans les cordes du Bâlois, tête de série numéro une à Rotterdam.

Repousser Andre Agassi loin derrière

Le statut de favori ne l’a jamais perturbé tout au long de sa carrière, ce n’est pas à 36 ans et demi que le stress va le gagner. Si RF parvient à réaliser ce nouvel exploit, il pulvériserait le record de l’Américain Andre Agassi qui est jusqu’à ce jour le joueur le plus vieux à avoir été numéro un mondial, à 33 ans. A presque 37 ans (août 2018), Federer a la possibilité d’étendre encore un peu plus sa suprématie dans son sport et même au-delà. Son objectif principal depuis quelques saisons n’était plus de chasser cette place mais en étant si performant et si proche du sommet aujourd’hui, il est compréhensible de le voir tenter sa chance.

Plus que jamais motivé

Dans l’optique de redevenir numéro un, Roger Federer s’est montré plus motivé que jamais en conférence de presse : "Après la fin de l'Open d'Australie, j'ai pensé tout rapidement à Rotterdam, de tenter le coup. Je vais tout donner, je suis vraiment très motivé et avoir la chance de jouer pour la première place, ce n'est pas rien. Parvenir à reconquérir cette place serait incroyable.

Et il pourrait la jouer face à son compatriote Stan Wawrinka.

Un match particulier pour lui : "Jouer la première place c'est déjà génial quel que soit l'adversaire mais le faire contre Stan ça serait un peu comme une finale de Grand Chelem, un grand match."

Federer a déjà gagné le tournoi de Rotterdam, en 2005 et en 2012. 2012 justement, c’est l’année où il a abandonné la place de numéro un mondial pour la dernière fois, c’était en octobre. Presque six ans plus tard, il peut accomplir un nouvel exploit retentissant. Jamais le tournoi hollandais n’a été autant attendu…