San Antonio, en proie au doute après deux défaites consécutives, jouait contre Oklahoma City cette nuit dans le Texas. Le Thunder, quatrième à l'Ouest (44 victoires-31 défaites), regarde vers le haut et les Spurs [VIDEO] font les montagnes russes malgré un bilan très proche de leurs adversaires (43 victoires-32 défaites). Aldridge, incertain en raison d'une blessure au genou est finalement présent sur le parquet.

Aldridge est en jambes (25 pts, 11 rebonds) et pèse rapidement sur le match. Westbrook est à la baguette (19 pts, 11 rebonds, 5 passes) et George commence à s'enflammer et rentre ses shoots. +5 pour OKC.

Les bonnes entrées en jeu de Parker (8 pts, 4 passes), Green (11 pts) et Gasol (6 pts, 12 rebonds) font du bien aux Texans qui prennent l'avantage.

Ils compteront jusqu'à 10 points d'avance dans ce deuxième quart. Mais PG-13 et ses acolytes reviennent vite dans la course. 59-56 pour les Spurs à la pause.

La défense est à l'honneur dans le troisième quart. OKC [VIDEO] finit par reprendre le lead grâce à Brewer (14 pts), George (26 pts, 7 rebonds, 6 passes) et Westbrook. San Antonio limite la casse dans les pas de Ginobili ou Gay (10 et 9 pts). +4 Thunder.

Green, Mills et Bertans marquent des tirs importants et les locaux mènent de 8 points ; OKC revient à -1 mais les Spurs prennent la victoire, profitant d'un money time gâché par Westbrook (et par le coach), pas inspiré. San Antonio s'impose 103-99 et prend la quatrième place pendant que le Thunder descend à la cinquième.

Milwaukee gagne à Golden State

Les Bucks sont allés chercher une belle victoire 116-107 en Californie.

Malgré les retours de Durant et Green (10 et 11 pts), les Warriors n'ont lutté qu'une mi-temps. Ensuite, Antetokounmpo (32 pts), Middleton et Bledsoe (23 et 20 pts) ont pris largement le dessus, en menant même de 24 unités dans le dernier quart-temps. Après une petite révolte menée par Cook (30 pts), les Dubs ont comblé un peu de l'écart.

Mauvaise opération pour Washington qui s'incline à Detroit (pourtant sans Griffin) 103-92. Drummond, intenable (24 pts, 23 rebonds), a permis aux Pistons de s'échapper dans le troisième quart. Les Wizards n'ont pas su réagir et Beal, dans une moins bonne forme ces temps-ci, finit meilleur marqueur de son équipe avec 15 points.

Indiana s'impose à Sacramento 106-103 grâce à un Oladipo clutch à souhait des deux côtés du terrain (24 pts, 5 rebonds), bien accompagné de Bodganovic et Young (25 et 18 pts).