L'arrivée d'Antero Henrique a fait le plus grand bien au PSG l'été dernier. Désireux d'avoir un directeur sportif de renom, le club parisien a réussi à attirer Neymar [VIDEO], Kylian Mbappé et Dani Alves grâce au travail de son nouvel homme fort du recrutement. Il a par ailleurs remplacé Patrick Kluivert dont le travail dans la capitale a été l'un des points noirs de la saison 2016/2017.

Hatem Ben Arfa mis au placard depuis un an

Lors de cette intersaison qui a vu l'arrivée d'Unai Emery, le Néerlandais a eu tout faux. Le président Nasser Al-Khelaïfi a également sa part de responsabilité. La plupart des recrues, comme Gregorz Krychowiak ou Jesé, ont été des flops monumentaux.

Et comment ne pas évoquer le cas Hatem Ben Arfa. Arrivé à Paris après une immense saison à l'OGC Nice, le milieu offensif n'a jamais donné satisfaction.

Pire, il a même été écarté par le technicien basque après seulement quelques semaines. S'il est revenu dans le groupe par la suite, Emery ne lui a accordé que des bouts de match. Cette saison, l'ancien international français n'a même pas foulé une seule seconde les pelouses avec le PSG

Mis au placard, il n'a pourtant pas jugé bon de s'en aller, préférant aller au bout de son énorme contrat (environ 10 millions d'euros par saison, plus 5 millions de prime à la signature). Aujourd'hui, Hatem Ben Arfa sert uniquement de sparring partner à l'entraînement du groupe professionnel.

Après Neymar, il a droit aux louanges d'un autre joueur

Néanmoins, cette mise à l'écart ne lui empêche pas de montrer son talent à ses coéquipiers.

Neymar, impressionné par le joueur, lui avait même trouvé un surnom très flatteur [VIDEO]. Techniquement au-dessus de la moyenne, l'ancien marseillais et lyonnais régale lors des entraînements du PSG.

À tel point qu'un autre parisien s'est montré très élogieux à son égard, Thomas Meunier. L'international belge assiste tous les jours aux prestations du natif de Clamart, et lui aussi y est allé de ses commentaires. "Pauvre Hatem. Je l'adore, c'est un super joueur. À l'entraînement, il se fait plaisir. Il dribble toute l'équipe... et il rentre aux vestiaires. C'est du grand Hatem".

En fin de contrat à la fin de la saison, Ben Arfa pourra enfin rejouer en compétition officielle dès le mois d'août, ce qui ne lui est plus arrivé depuis presque un an. Et là aussi, le latéral droit du PSG trouve cette situation désolante. "C'est un peu du gâchis. J'espère qu'il pourra montrer son talent dans une autre équipe". Des propos forts qui témoignent de la sympathie envers un élément qui reste professionnel malgré un contexte compliqué.