2

Né en 1984, Iniesta rejoint le centre de formation de Barcelone en 1996 où il fera une grande carrière. C'est en 2002 qu'il débute avec l'équipe première sous l'ère Luis van Gaal. Ce n'est qu'en 2003 qu'il intègre les titulaires, après une bonne première saison comme remplaçant. Plus personne ne pourra le déboulonner de sa place, devenant l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du Club. Il est appelé en équipe nationale en 2006 et ne la quittera plus jusqu'à sa retraite internationale.

Plus qu'un grand, un géant

Andres Iniesta. Un grand joueur, un tacticien de génie, une légende. Fidèle au FC Barcelone, il a tout gagné avec son club depuis 1996, date de son arrivée.

Samedi 21 avril, il remporte la Coupe du Roi après une écrasante victoire contre Séville 5-0. Et Iniesta s'est distingué avec un but et une sortie sous les vivas de la foule. Un trophée parmi tant d'autres. Entre le championnat, la Ligue des Champions, les ligues nationales, il ne manque pas grand chose à son CV. Eternel compère de Xavi, avec qui il joue les yeux fermés, le milieu barcelonais est à l'époque redoutable.

Et en équipe nationale, il a aussi fait son trou. il est l'un des éléments clés de la grande Espagne entre 2008 et 2012 où il remporte la Coupe du Monde 2010 et deux Euros. De quoi le faire entrer un peu plus dans la légende du Football espagnol. Il est d'ailleurs élu Joueur de l'Euro 2012 ainsi que meilleur joueur de la finale dans la même édition et meilleur joueur de la finale de la Coupe du Monde 2010.

Un départ qui semble se confirmer

Le soir de la victoire en Coupe du Roi, la question est bien sûr évoquée par les journalistes. On pouvait d'ailleurs voir des larmes dans les yeux du milieu de terrain car il le sait, ses jours à Barcelone sont désormais comptés [VIDEO]. S'il n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet de son transfert, par respect pour les fans de Barcelone, tout le monde aura compris que le milieu de terrain ne sera plus barcelonais pendant bien longtemps. Le quotidien sportif, Marca, titre même sa Une avec "L'Ultime Empereur" et une superbe photo d'Iniesta brandissant la coupe.

Mais les journalistes insistent sur la question et Andres Iniesta [VIDEO] répond simplement qu'il répondra clairement dans la semaine. La fête après leur victoire avait un goût d'adieu et les larmes du capitaine blaugrana était à la fois des larmes de joie et des larmes de nostalgie. Beaucoup de quotidien en Europe salue sa dernière performance comme une ultime danse sur la scène barcelonaise. Un grand monsieur qui laissera un grand vide.