7

Amené par Cristiano Ronaldo, le Real Madrid est allé s'imposer mercredi face au Bayern Munich de Thomas Muller dans une demi-finale de Ligue des Champions [VIDEO] survoltée... Un scénario pas forcément envisagé par la presse sportive avec les stats incroyables affichées ces dernières semaines par le club allemand.

Il faut dire qu'avant le début de la rencontre, le patron du Bayern, Karl-Heinz Rummenigge, assurait que s'il y a bien une équipe capable de capable les merengues, ce serait son club. Aucun doute d'ailleurs que l'affiche était la plus attendue des deux demi-finales de cette campagne européenne. Un match sous haute pression donc, avec des allures de finale de coupe d'Europe.

Mais les Allemands auront vite fait de déchanter. Les hommes de Zinédine Zidane se montrent en effet assez rigoureux dans leur formation défensive pour gêner les offensives bavaroises, de même qu'ils font preuve de beaucoup de réalisme devant les buts avec des contre-attaques tranchantes.

Marcelo et Asensio, de plus en plus décisif

Du côté de Madrid, tous les regards du public étaient évidemment braqués sur Cristiano Ronaldo. Au final, ce sera d'un tout autre que viendra la joie sur le visage des fans madrilènes. L'indéboulonnable Marcelo permettra en effet au Real de recoller à 1 but partout d'une superbe volée à l'entrée de la surface à la 37e minute. Il faut dire que depuis les huitièmes de finale de la compétition contre le PSG, le Brésilien s'est révélé incontournable devant les buts.

Même topo du côté de Marco Asensio qui n'arrête pas de séduire le public. Le jeune attaquant espagnol de 22 ans a su inscrire son premier but dans la compétition reine d'Europe cette saison, sur une belle remise de Benzema.

Le Bayern totalement impuissant

Ils avaient pourtant bien commencé la partie, fort d'une belle tenue de balle et d'un but de Kimmich dès la 27e minute. Mais, les bavarois ont bien vite fini par céder aux imprécisions et à la pression des hommes de Zinedine Zidane. Un manque d'inspiration et des erreurs de relance plutôt grave qui auront été sanctionnées coup sur coup par les joueurs madrilènes.

Bien sûr, avec l'improbable folie de cette 63e édition de la Ligue des Champions [VIDEO], bienheureux est celui qui pourrait tabler sur une qualification certaine de la « casa blanca ». Les hommes de Jupp Heynckes ont donc encore une belle opportunité à saisir mardi prochain dans un match retour très engagé à Santiago Bernabeu.