7

Après leur face-à-face rondement maîtrisé contre Manchester City au tour précédent, les Reds ont confirmé leur grande forme cette saison en dominant facilement ce mardi l'AS Roma dans leur duel de demi-finale de Ligue des champions... Une large victoire qui envoie à priori le club anglais en finale de la compétition.

Il faut dire que l'affiche pouvait paraître sur le papier moins alléchante que celle de l'autre demi-finale [VIDEO] entre le Bayern et le Real. Toutefois, elle n'aura pas manqué de séduire un public d'Anfield venu en nombre pour savourer une nouvelle finale à porter de main, onze après la dernière perdue en 2007.

Reds et Giallorossi ne se sont évidemment pas fait de cadeaux sur le terrain durant toute la rencontre. L'attaquant égyptien Mohamed Salah aura vite fait de montrer, avec ses deux réalisations, la voie des buts aux siens. Un match chaud qui a globalement permis d'apprécier deux belles équipes à l'œuvre.

Liverpool s'impose en véritable patron à domicile

Bien sûr, c'est dans un Stade d'Anfield surchauffé que les hommes de Jürgen Klopp ont accueilli les Romains encore grisés par leur qualification contre le Barça au début du mois. Une réception au cours de laquelle les Reds ont clairement donné le ton et affiché leurs ambitions de sacre cette année. Un enthousiasme qui s'est au final soldé par une victoire cinglante 5-2 devant leur public comme à chaque fois depuis le début de l'année.

Les Anglais entendent déjà enfoncer le clou au match retour, loin de tout espoir de « remontada » comme cela a pu être le cas avec le Barça.

En effet, on assure, dans les coulisses du club anglais, être parfaitement prêt à mettre le paquet pour se qualifier la semaine prochaine pour la huitième finale de l'histoire du club.

La Roma peut encore y croire

Du côté de l'AS Roma [VIDEO], on s'est voulu combattif jusqu'au bout, avec deux buts inscrits dans les dernières minutes de jeu. Avec son but à la 81e minute, Edin Dzeko a permis à ses coéquipiers de retrouver de la confiance en toute fin de match alors que tout espoir semblait enterrer à 5-0.

Mais avec les surprises qui ont jonché cette 63e édition de la compétition reine d'Europe, rien n'est moins sûr. Les deux buts marqués à l'extérieur par les romains peuvent valoir leur pesant d'or dans un match retour survolté au Stade olimpico. Rendez-vous est donc pris pour la soirée Ligue des Champions du 2 mai prochain qui promet du beau spectacle en perspective.