Le Real Madrid est prévenu : la confiance est de mise dans le camp du Bayern Munich avant la double confrontation qui opposera les deux clubs en demi-finales de la Ligue des champions (match aller à Munich le 25 avril, match retour à Madrid le 1er mai). "Si quelqu'un peut vaincre le Real Madrid en ce moment, c'est bien le Bayern. Notre victoire face au Bayer Leverkusen était une démonstration de qualité footballistique. Mais nous devrons être concentrés pour ce match (face au Real)", a notamment déclaré Karl-Heinz Rummenigge, le patron du club allemand, après la qualification de son équipe en finale de la Coupe d'Allemagne (victoire 6-2 face au Bayer Leverkusen) mardi soir, dans des propos rapportés par le quotidien espagnol Mundo Deportivo.

Ne ratez pas les dernières informations Suivez la chaîne Real Madrid

Même son de cloche du côté des joueurs du Bayern. Sven Ulreich, gardien de but intérimaire en l'absence de Manuel Neuer, a emboîté le pas de son dirigeant en déclarant que "si nous jouons comme contre Leverkusen, cela sera difficile pour le Real Madrid." Thomas Müller, auteur d'un triplé mardi soir, a quant à lui souligné que la rencontre "était une belle publicité pour le Football allemand." Alors cette confiance qu'affichent aussi bien les dirigeants bavarois que les joueurs est-elle un peu précipitée dans l'euphorie de la victoire ?

Jupp Heynckes, homme providentiel ?

Depuis le retour aux affaires de Jupp Heynckes à la tête de l'équipe en octobre, le Bayern Munich a largement de quoi bomber le torse.

Moribond au début de la saison, le "Rekordmeister" enfile depuis octobre les victoires comme les perles, s'est déjà adjugé un 6e titre consécutif de champion d'Allemagne et vient donc de se qualifier pour la finale de la Coupe d'Allemagne. Des performances largement liées au retour au premier plan des cadres que sont Robert Levandowski, Arjen Robben ou Franck Ribéry, dont l'avenir est toujours incertain [VIDEO]. Résultat, le club allemand est encore en lice pour un triplé Championnat d'Allemagne - Coupe d'Allemagne - Ligue des champions en cette fin de saison. Une performance que le club avait réalisée en 2013, année de son dernier sacre européen, alors que l'équipe était menée par un certain... Jupp Heynckes.

Zinédine Zidane pourra compter sur Cristiano Ronaldo

Le Real Madrid, qui reçoit l'Athlétic Bilbao ce mercredi soir pour se maintenir en troisième position en Liga, affiche quand à lui un visage un peu moins reluisant.

L'équipe de Zinédine Zidane [VIDEO] est en effet passée tout près de l'élimination en quarts de finale de Ligue des champions face à la Juventus Turin (victoire 3-0 à l'aller, défaite 1-3 au retour). Le club italien menait 3-0 à la 90e minute et semblait en mesure de décrocher une prolongation, avant qu'un penalty litigieux ne soit accordé aux locaux au bout du temps additionnel. Cristiano Ronaldo ne se faisait pas prier pour marquer ce penalty et qualifier le Real Madrid en demies. Attention donc côté allemand, car c'est bien du quintuple Ballon d'Or portugais, meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des champions (121) et auteur de 15 buts dans cette édition 2018, que le Bayern Munich devra se méfier.