Tout le monde était préparé à cette nouvelle et de plus en plus de supporters d’Arsenal voulaient que wenger raccroche. Très loin du temps des invincibles, Arsenal se bat aujourd'hui pour une place qualificative en Ligue Europa, loin des années glorieuses et des épopées en ligue des champions.

Même si les dernières années ne sont pas glorieuses, Wenger a restauré le club, amené des titres à celui-ci tout en consolidant de manière exceptionnelle le club au niveau financier. Lorsque Wenger débarque à Arsenal le changement a été radical, celui-ci qui a mis fin aux beuveries des joueurs, mis en place une vraie hygiène de vie et diététique.

22 ans de bons et loyaux services

Un joueur comme Alan Smith a eu la chance de voir prolonger sa carrière, grâce à l'ensemble des changements mis en place par Wenger [VIDEO]. Beaucoup de joueurs français sont passés sous les ordres de l’Alsacien à Arsenal, et les années 2000 ont permis aux gunners d’engranger les titres. Cependant ces dernières années, Arsène Wenger ne vivait plus dans le même monde que ses joueurs. Plusieurs arguments ont éclaté et la vie de groupe n’était pas facile pour l’Alsacien, cependant peut-on reprocher ceci a Wenger ?

Le football est devenu un monde de plus en plus rapide, opaque, ou le prix des transferts [VIDEO] a été multiplié par deux en quelques années. Avec une demi-finale en Ligue Europa contre l’Atlético Madrid et peut-être une place en finale, Arsenal a bel et bien une chance d’accrocher la ligue des champions en cas de victoire. Cependant, les hommes de Wenger devront gagner contre le club madrilène, avant de pouvoir retrouver la coupe aux grandes oreilles l’année prochaine.

Arsenal prépare maintenant l’avenir

Plusieurs noms ont circulé dans les vestiaires [VIDEO], et il semble que deux techniciens, aient la préférence de la direction d’Arsenal.

Il s’agit de Rafa Benitez actuellement entraîneur de Newcastle, et de Mikel Arteta ancien joueur d’Arsenal d’après le “Mirror”. Arteta à l’avantage de très bien connaître le club et surtout, il est aujourd'hui au côté de Pep Guardiola pour faire ses gammes.

Avec une enveloppe de 50 millions d’euros pour cet été, Arsenal ne donne que très peu d’options à son nouveau manager.Ce qui risque de bloquer l’arrivée d’un très grand entraîneur, n’est pas Arsène Wenger qui veut. Certes Arsenal n’a pas tout gagné avec lui, mais il a eu un impact très fort dans la construction et la renommée d'Arsenal.