C'est une règle en football que les grands clubs ne connaissent pas assez : le fair-play financier. Outre le respect entre les joueurs sur le terrain, le Mercato, lui aussi, bénéficie de règles très strictes, qui peuvent lourdement sanctionner une équipe en cas de non-respect. Aujourd'hui, c'est au tour du PSG de passer sur la table des corrections. Après avoir engagé Mbappé et Neymar au mercato 2017 pour des montants monstres, le club pourrait se retrouver à devoir serrer la ceinture pour la saison prochaine.

Avec Neymar au PSG, le mercato s'annonce difficile

Il faut dire que l'engagement de Neymar a fait du mal aux finances du club : 222 millions d'euros tout compris, ce n'est pas n'importe quel club qui peut se vanter d'une telle dépense.

Cette année, les dirigeants qataris veulent remettre ça, à moins que ... L'UEFA ne le veuille pas. En effet, la plus haute sphère du football, qui régule tout ce qui a attrait à l'univers foot, pourrait bien couper court aux ambitions du PSG. Neymar est un dossier lourd qui n'est pas passé inaperçu, et cette année, les dirigeants de l'institution comptent bien resserrer un peu plus la vis. Pour le Financial Times, le PSG pourrait très bien se retrouver, une fois encore, dans le viseur de l'UEFA pour non-respect du fair-play financier. Dans ce cas précis, nous sommes bien loin du terrain et des prouesses de jeu que promettait d'amener Neymar [VIDEO] en jouant à Paris. L'UEFA pourrait sanctionner le PSG pour des contrats de sponsoring, d'un montant de 200 millions d'euros, qui auraient été surcotés.

Une sanction lourde, si les faits sont avérés, pourrait bien attendre le club...

Un mercato qui doit être calme pour le PSG

L'heure est grave à la direction parisienne, et ces écarts concernant les dépenses sponsoring font une nouvelle fois état de la folie financière des dirigeants qataris. Le cas Neymar n'est pour autant pas totalement exclu, le joueur prenant en effet, dû à son statut de star mondiale, une part importante des sponsors du PSG. Mais cela ne veut pas pour autant dire que le joueur soit le seul concerné.

Car c'est bien l'ambition parisienne qui fait défaut, et au vu de la défaite face au Real Madrid [VIDEO] en huitièmes de Finale de Ligue des Champions, nous sommes en droit de nous demander si ces dépenses sont bien utiles. Le club a bien failli perdre Neymar en mars à cause des rumeurs de départ vers l'Espagne, et une vraie remise en question doit se faire dans ce club en vue du mercato, autant sur le terrain footballistique que financier.